> Data > Décryptage du métier de Data Protection Officer

Décryptage du métier de Data Protection Officer

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 02 janvier 2020
email

Les objectifs de la mission sont élevés ! Alors au-delà des résultats de cette enquête 2019, se profilent les exigences et les conditions d’application du RGPD, les enjeux économiques, technologiques, réglementaires, organisationnels et les impacts en termes d’évolution des métiers et des compétences.

Décryptage du métier de Data Protection Officer

Quelques points encourageants …

La parité au sein de la communauté des DPD semble respectée et le métier semble aussi être à l’abri du jeunisme. De plus, la surreprésentation des rattachements à la direction générale ou au secrétariat général, et les recommandations des Délégués sont souvent écoutées et suivies par le responsable de traitement.

 

 73,7% des PO recommandent leur métier à un jeune
Si les ¾ sont satisfaits de leur position, le métier de DPD présente des caractéristiques attrayantes

  • la transversalité
  • la variété des compétences utilisées
  • le caractère éthique (protection des personnes, au travers de la protection de leurs données et leurs droits)

Toutefois, évoquons quelques freins…

  • les situations stressantes ou les tentatives d’atteinte à l’indépendance du DPO
  • l’isolement de certains professionnels
  • le manque de relais au sein des directions Métier et des entités géographiquement éloignées
  • seuls 39,7 % des DPO disposent d’un budget dédié.

Les DPO trouvent difficilement des collaborateurs de bon niveau (65,5 % d’entre eux estiment ne pas avoir réussi), la majorité des offres d’emploi se focalisent (à tort) sur les seuls profils juridiques !

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 Défis de Scalabilité du SI

5 Défis de Scalabilité du SI

Ces derniers mois ont vu de nombreux DSI et CTO concentrer leurs efforts et leurs investissements sur leur transformation numérique, accélérant leur migration vers des solutions SaaS, IaaS et PaaS, pour répondre à l’un des enjeux actuels majeurs, celui de la scalabilité des architectures SI. Découvrez, dans ce nouveau Guide Atlassian, comment disposer d’un environnement flexible, adaptable et peu coûteux qui vous garantit un rendement constant et permet de garder vos applications accessibles en permanence à tous les utilisateurs.

La formation du DPO

Si les analyses et conseils du DPO doivent être sans faille, une formation longue est privilégiée (formations référencées sur le site de l’AFCDP)

Dès sa création, l’AFCDP soutient la création de formations diplômantes (notamment depuis 2007, première formation reconnue au niveau européen). Mais, un manque en région se fait sentir.

Les profils juridiques (DPO) devraient aussi disposer d’un niveau minimum de connaissances techniques, pour limiter l’état de dépendance vis-à-vis de leur DSI et des sous-traitants. De plus, 24,6 % des DPD externes ne maîtrisent pas leur sujet !

Le cadre légal est très complexe et l’effort de formation est nécessaire : en ce sens, le MOOC publié par la CNIL est à voir et à revoir !

 

Source : Etude de la DGEFP avec la participation de l’AFPA & AFCDP (mars et avril 2019) – réponses de 1.265 DPD désignés auprès de la CNIL. Thèmes : organisation de la fonction, moyens attribués au DPD, compétences cibles, formation, rôle et perception de la fonction de DPD

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 02 janvier 2020

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT