> Data > Dernière réunion du GUSS avant l’été !

Dernière réunion du GUSS avant l’été !

Data - Par Aurélien Garroux - Publié le 05 juillet 2010
email

Le GUSS (Groupe des utilisateurs de SQL Server) vient de se réunir début juillet.  Cette rencontre s’est déroulée autour de 3 conférences, dont une en vidéoconférence.

Le GUSS (Groupe des utilisateurs de SQL Server) vient de se réunir début juillet.  Cette rencontre s’est déroulée autour de 3 conférences, dont une en vidéoconférence.

 

Au programme !

  • Optimiser le cache de plans et maîtriser la compilation

Cette conférence a été animée par Rudi Bruchez, Consultant indépendant MVP SQL Server, un focus intéressant sur la gestion de la mémoire et son optimisation sur SQL Server. Divers sujets, notamment SQLOS la tête pensante de SQL Server, celui qui gère sa mémoire suivant les besoins. Par exemple ce dernier sait faire de l’ordonnance de tâches. Puis un approfondissement du cache de plan fut le bienvenu.

Pour optimiser les complications, d’autres présentations avec notamment une fonction de SQL Server permettant de compiler non pas une procédure mais, une instruction. C’est la commande : OPTION(RECOMPILE).

  • Optimisation des performances de bases de données

Cette session présentée par Pejman Tabassomi, Consultant avant-vente chez Quest Software, a mis en avant une solution logicielle qui se greffe au processus de SQL Server, pour en faire une analyse. L’implantation de la solution est transparente, en effet c’est un service Windows qui se greffe au système sans problème. La solution est légère, ce qui ne dégradera pas les performances du serveur. Le logiciel est un client lourd qui n’est qu’anglophone.

 Ce logiciel est Performance Analysis pour SQL Server (PA), il sait générer des rapports personnalisables en PDF ou en xls. Il est intéressant de noter que la boîte de dialogue générant ce rapport, possède une approche différente de nos habitudes. En effet, tout est configuré et si l’on souhaite changer les paramètres à traiter pour le rapport, on doit non pas cliquer sur next mais, sur Previous (5/6 écrans à parcourir).

Il est capable de faire des rapports de comparaison, qui afficheront des tendances. Il dispose aussi d’une fonction d’optimisation des requêtes SQL.

  • Les bases de données épaisses

La dernière présentation fut une vidéoconférence animée par FrédéricBrouard de SQLSPOT et MVP SQL Server.

Sa conférence était orientée sur la problématique suivante : « Les ORM et les Framework survivront-ils aux concepts de développement de bases de données épaisses. » On peut désormais faire de l’ORM dans et non pas hors de la base de données, grâce à l’introduction de la récursivité dans SQL. Avec le triger instead of (update/insert…), cela permet de faire la mise à jour de n’importe quelle ligne de vue.

Actuellement tous les ORM font de la table à table mais, il y a maintenant CTE (common table expression) dans SQL pour la récursivité.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Data - Par Aurélien Garroux - Publié le 05 juillet 2010