> Data > Dossier Développement : Quoi de neuf dans Visual Studio 2010 ? (1/2)

Dossier Développement : Quoi de neuf dans Visual Studio 2010 ? (1/2)

Data - Par Florent Santin et Etienne Margraff - Publié le 03 janvier 2011
email

2010 a été l’année d’une nouvelle version majeure de l’environnement de développement qu’est Visual Studio.

Au programme, une totale refonte graphique, l’intégration du Framework 4.0 et de ses outils, l’amélioration des outils de qualité et toujours un focus sur la collaboration de l’équipe grâce à Team Foundation Server !

Dossier Développement : Quoi de neuf dans Visual Studio 2010 ? (1/2)


A l’ouverture de Visual Studio 2010, la première chose que l’on aperçoit et une refonte du design de celui-ci. Modèle bleu / violet et bords arrondis tapent dans l’oeil… certes, ce n’est pas ceci qui améliore la productivité et le quotidien du développeur mais derrière cela se cache tout autre chose. L’interface graphique de l’environnement de développement a en effet complètement été redéveloppée à l’aide de Windows Presentation Foundation. Ceci améliore légèrement l’ergonomie de l’éditeur de code mais est surtout une pépite d’or pour les différents éditeurs visuels et autres diagrammes : WPF étant vectoriel, les fonctionnalités et les performances des surfaces de conception sont considérablement en hausse – zoom / dezoom / fonctions de filtres…

Pour le développement à proprement parler, Visual Studio 2010 – en plus de toujours supporter les projets 2005 et 2008 – apporte les modèles de projets et outils nécessaires aux nouveautés du Framework .NET 4.0 : intégration des projets de développement parallèle qui prennent de plus en plus d’importante (et de leur debugger), refonte complète de Windows Workflow Foundation pour faciliter son utilisation au travers de nouveaux designers et d’un modèle plus simple, support natif du développement SharePoint 14 et Cloud (Azure) via la prise en charge de la simulation des serveurs locaux de développement.

Parmi les briques ayant considérablement évolué, la carte de l’extensibilité de l’environnement de développement a été revue. Là également, les maîtres mots sont : simplification, simplification et simplification. Visual Studio s’appuie maintenant sur MEF (Microsoft Extensibility Framework) pour son système de plugin… là où un addin se résumait avant à un gros ensemble de c++, fichiers XML aux nombreuses lignes de guid nécessaires, à modifier la base de registre ; maintenant une classe .NET dans une librairie déposée dans le bon répertoire suffit. Le nombre d’Addin fourni par les communautés et éditeurs tiers risque donc d’augmenter de manière exponentielle ! Microsoft dispose d’ailleurs d’un mode de mise à disposition de ceux-ci permettant de les télécharger et installer directement depuis Visual Studio.

Et, comme dans les éditions précédentes, le module de refactoring s’enrichit encore et toujours avec pour cette version des nouveautés sur la recherche de code et la génération de squelette de classes et méthodes depuis les tests unitaires. L’environnement de développement se voit également enrichi d’un nouvel outil de debug : L’IntelliTrace™. Communément appelé « Debug Historique » dans les précédentes version Bêtas de Visual Studio 2010, cette fonctionnalité permet de sauvegarder les événements se produisant lors de l’exécution d’une application en débug dans le but de pouvoir les analyser en revenant en arrière pour visualiser par exemple les différentes piles d’appels, les exceptions survenues, etc.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Téléphonie Cloud & Microsoft Teams

Téléphonie Cloud & Microsoft Teams

Le nouvel enjeu pour les Responsables IT est d’unifier leurs outils de collaboration à la téléphonie d’entreprise et migrer tous leurs appels sur le cloud. Découvrez tous les avantages d’une solution globale de communication cloud sécurisées et fiables combinant la téléphonie vocale cloud, Microsoft Teams et le routage direct.

Data - Par Florent Santin et Etienne Margraff - Publié le 03 janvier 2011