> Data > Embarquez au cœur de l’archivage des données numériques

Embarquez au cœur de l’archivage des données numériques

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 12 décembre 2019
email

Créée en mars 2001, cette filiale de la Caisse des Dépôts et Tiers de Confiance Archiveur, est la première société française d’archivage à valeur probante des données numériques, avec deux sites en région parisienne (actif) et un site à Bordeaux (backup). Entretien avec Charles du Boullay, président de CDC Arkhinéo.

Embarquez au cœur de l’archivage des données numériques

Pour faire face à ce métier très réglementé et normé, l’entreprise ne dépend pas de prestataires externes mais s’appuie sur sa propre technologie, ce qui renforce son engagement et son action vis-à-vis de ses clients (différents secteurs d’activité publics et privés sont représentés : banque, assurance, distribution, électronique, audiovisuel, aéronautique, automobile …).

 

Les « électrochocs démat » !

Jusqu’en 2006, la vague de la dématérialisation prend petit à petit son envol. Cependant, Charles du Boullay met en exergue deux évènements qui ont servi de déclic à la dématérialisation en France. En 2007, Carrefour prend la décision de voir 70% de ses échanges avec les fournisseurs réalisés sous forme numérique, en 2 ans. Puis l’arrivée des smartphones et tablettes vient enfoncer le clou et accélère le développement de la mobilité. Côté chiffres pour CDC Arkhinéo, c’est 25 millions d’archives en 2008, 1 milliard en 2016, et 2 600 000 en 2019.

En tant que Tiers de Confiance Archiveur, le métier de l’entreprise est la conservation des données, « aussi, nous nous engageons sur l’intégrité de la donnée, la durée de la conservation et la disponibilité de la donnée en ligne jusqu’à sa restitution en fin de contrat ».

« En France, premiers à nous positionner sur ce marché, nous gérons directement avec les Prestataires de services de confiance (opérateurs de dématérialisation de factures, de bulletins de salaires, de process de notes de frais, de contractualisation en ligne…). 85% de notre activité passe au travers de ces prestataires, ce qui nous permet de toucher un panel plus large de clientèle et d’avoir cette position de leader » complète Charles du Boullay.

 

Archivage & Transformation numérique

Deux manières de percevoir la transformation numérique selon le président de CDC Arkhinéo.  Un flux papier peut être substitué par un process numérique (bulletins de salaire par exemple), « on part d’un existant qu’on transforme ».  Mais il est possible de créer quelque chose inexistant auparavant (objets connectés & flux numériques), « on part d’un usage nouveau ».

L’archivage se retrouve ainsi en bout de chaîne, « longtemps, l’archivage n’a tout simplement pas été la préoccupation des entreprises jusqu’à l’arrivée des premiers litiges avec la restitution des archives numériques … ». Cette prise de conscience de la conformité et du respect de la réglementation a pris le pas, «  de notre côté, nous nous sommes toujours attachés à permettre à nos clients en même temps qu’ils consultent leurs archives de leur fournir les éléments de preuve pour faire valoir leurs droits ».

Au fur et à mesure que les volumes ont augmenté, les entreprises ont voulu savoir si elles étaient conformes à la législation et aujourd’hui, elles se préoccupent réellement de l’archivage, dès le début de leur transformation numérique, « car c’est une obligation de restituer ses données de manière intègre et durable ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Sauvegarde Microsoft Office 365

Guide de Sauvegarde Microsoft Office 365

A l’heure où les applications Microsoft Office 365, E-Mail Exchange, SharePoint, OneDrive ou Teams sont plus que jamais indispensables aux collaborateurs de l’entreprise, êtes-vous certains de pouvoir compter sur une solution garantissant le stockage et la conservation sécurisée des données qui y sont stockées ? Découvrez le livre blanc Carbonite.

Une solution doublement certifiée !

La solution en mode SaaS de CDC Arkhinéo est notamment certifiée Afnor NF 461 (Z 42013), ISO 27001, agréée par le SIAF et le Ministère de la Santé (qualification d’hébergeur des données de santé) et qualifiée eIDAS (qualification européenne) pour la validation et la préservation des signatures électroniques.

Un petit mot du côté RGPD (Règlement Général de la Protection des Données). « Nous n’avons pas eu de changement majeur puisque le RGPD concerne les données personnelles et le traitement qu’on en fait, or nous n’opérons aucun traitement sur les données confiées par nos clients ». CDC Arkhinéo est perçu comme un facilitateur par les clients car « nous les obligeons à mettre un durée de conservation associée à une archive ».

Alors sujet juridique ou  sujet technique ? Les clients, de manière générale, sont plus attentifs « sur le plan juridique quant aux engagements RGPD, mais le RGPD est avant tout un sujet d’organisation : comment et pourquoi archiver ? Quels documents archiver ? etc … ».

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 12 décembre 2019