> Data > Internet Explorer 8 : Microsoft change de cap

Internet Explorer 8 : Microsoft change de cap

Data - Par Mary Jo Foley - Publié le 24 juin 2010
email

 Internet Explorer 8 marque un changement de cap chez l’éditeur. Cette fois-ci, les Microsoftiens ne se sont pas contentés de modifier quelques méthodes et, fait particulièrement notable, certains changements discrets, mais essentiels concernent les tests.

 Avec Internet Explorer 8 (IE8), l’équipe Microsoft chargée de développer le navigateur a admis qu’elle est faillible. Après avoir méprisé les standards du Web respectés à différents degrés par les autres concepteurs de navigateurs, l’éditeur fait du respect des mêmes normes une priorité pour la version 8. Ainsi, à l’occasion d’une initiative particulièrement inhabituelle pour la maison, l’équipe d’Internet Explorer a publiquement fait volte-face sur ses intentions de prendre en charge les normes.  Premièrement, le mode de rendu standard, qui devait être une option, est désormais un paramètre par défaut, suite à un changement d’avis des responsables de Microsoft au printemps.

Internet Explorer 8 : Microsoft change de cap

 Deuxièmement, l’équipe IE8 a eu des échanges par blog et autres avec la profession ces derniers mois. Au début de l’année, le blog d’Internet Explorer 8 était une coquille vide et les publications, si tant est qu’il y en avait, s’apparentaient à des actions de relations publiques. Mais, dans les mois qui ont suivi, les membres de l’équipe sont passés à un stade supérieur. Ils ont publié des informations utiles et ont instauré un véritable dialogue avec les développeurs et les clients.

Troisièmement, l’équipe IE8 a décidé de prendre les tests au sérieux. Dean Hachamovitch, directeur général de l’équipe de développement d’Internet Explorer, était tellement désireux de renforcer les tests du navigateur qu’il a fait appel au vétéran Jason Upton. En poste chez Microsoft depuis 13 ans, celui-ci a réalisé tous les tests pour Windows, notamment ceux pour Windows XP SP2, Windows Server 2003 SP1, Windows Server 2003 x64 et Windows Vista.   

 Depuis 2007, il est responsable des tests pour l’équipe d’Internet Explorer. « Les technologies de test de Windows sont appliquées à Internet Explorer 8 », déclare Jason Upton. « Le système d’exécution reste à la base une poignée de fichiers de commandes. Mais vous devez les fournir avec les différentes versions de Windows et les tester à l’échelle. » 

Bien plus encore que d’« écrire du code remarquable qui ne fonctionne pas », ce qui est le propre du métier de testeur selon Upton, ce dernier met l’accent sur un aspect nouveau pour l’équipe d’Internet Explorer : il dirige l’initiative de Microsoft visant à soumettre de nouveaux cas de tests aux organismes normatifs. 

Cette tâche de respect des standards apparemment routinière va au-delà de la volonté d’attirer l’attention. Une version préliminaire d’Internet Explorer a réussi le test Acid2 dès décembre 2007. Acid2 est une page de test gérée par le groupe indépendant Web Standards Project et écrite pour aider les éditeurs de navigateurs à garantir le respect des standards du Web dans leur produit. Mais le seul fait de réussir le test Acid2 signifie-t-il qu’un navigateur ne sera pas « en dehors des standards du Web » ou qu’il sera compatible avec d’autres navigateurs respectueux de ces normes ? Je suis sûre que certains éditeurs de navigateurs répondront par l’affirmative à l’une de ces questions ou aux deux. Néanmoins, la majeure partie de l’équipe d’Internet Explorer 8 sera en désaccord avec cette vision.

 Au lieu de placer tous leurs oeufs dans le panier des tests Acid2, Upton et l’équipe de testeurs ont commencé à créer et à étoffer rapidement une suite de cas de tests autour de standards Web spécifiques. Jusqu’à présent, quasiment tous leurs efforts ont porté sur la spécification CCS (Cascading Style Sheet) 2.1 du World Wide Web Consortium. Au mois de septembre, l’équipe avait déjà soumis 3 221 cas de tests IE8 au groupe de travail CCS 2.1. 

En supprimant toute ambiguïté dans les standards Web existants, Microsoft espère être mieux à même d’aider les développeurs à créer des pages et applications qui fonctionnent avec son navigateur respectueux des standards du Web et avec d’autres navigateurs qui les prennent également en charge. De l’avis d’Upton, l’un des meilleurs moyens d’éliminer cette ambiguïté consiste à créer un jeu de cas de tests qui définit les modalités du fonctionnement réel de l’implémentation d’une norme.

En d’autres termes, l’un des objectifs de Microsoft est de fournir son interprétation de la manière dont les jeux testent la prise en charge de CSS 2.1 dans IE8.

Est-il simplement question d’éviter Acid2 ? Upton affirme qu’il n’en est rien. « Acid2 utilise un ensemble arbitraire de cas de tests », indique-t-il. « De par sa nature intrinsèque, il exclut un certain nombre d’aspects. » 

Il ne va pas être facile pour Microsoft d’amener les développeurs à modifier leurs pages et sites afin de gérer le « mode super-standards » par défaut d’IE8. La deuxième tâche difficile consistera à corriger les derniers bugs postbêta 2 qui empêchent le bon fonctionnement de nombreux sites que j’ai visités sans le bouton « Compatibility Mode ». La version définitive d’IE8 étant maintenant annoncée, il ne reste plus longtemps à attendre pour savoir quelle incidence la stratégie de respect des standards implémentée par Microsoft aura sur l’adoption du nouveau navigateur. 

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Data - Par Mary Jo Foley - Publié le 24 juin 2010