> Data > La Data Literacy : compétence clé du futur environnement de travail d’ici 2030

La Data Literacy : compétence clé du futur environnement de travail d’ici 2030

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 22 mars 2022
email

L’intégration des données en continu dans les méthodes de travail bouleverse les actions, les besoins de compétences et les opportunités professionnelles. Décryptage.

La Data Literacy : compétence clé du futur environnement de travail d’ici 2030

A l’heure des changements de méthodes et de l’essor de l’IA, les collaborateurs sont-ils réellement bien préparés à un environnement de travail orienté vers les données et l’automatisation ? Les dirigeants soutiennent-ils les montées en compétences ?

35 % des collaborateurs ont d’ailleurs changé d’emploi les 12 derniers mois en raison du manque d’opportunités de montée en compétences et de formation dans leur précédente entreprise.

Plus de 1200 dirigeants d’entreprises mondiales et de 6000 collaborateurs s’expriment aujourd’hui et prouvent que la croissance des données entraîne de nouvelles aspirations pour exploiter le potentiel des données.

Data Literacy : expertise essentielle !

La data literacy ou « la capacité de lire, de travailler, d’analyser et de communiquer avec les données » – sera la compétence la plus demandée d’ici 2030 et sera vitale selon 85% des responsables.

Selon les salariés, l’utilisation des données et son importance dans la prise de décision ont doublé l’an dernier. Les données éclairent les décisions.

Des méthodes de travail intelligentes et automatisées

Les méthodes de travail des salariés deviennent plus collaboratives, avec des outils intelligents qui

  • optimisent les décisions
  • améliorent la productivité.

Selon 40 % des dirigeants, l’entreprise recrutera un directeur de l’automatisation (Chief Automation Officer) dans les trois années à venir (99 % pour un horizon à 10 ans).

Les salariés veulent bénéficier d’un accompagnement : la data literacy les aidera à demeurer légitimes à leur poste face à l’usage de l’IA. Elif Tutuk, VP Innovation & Design chez Qlik commente « La data literacy aura une importance cruciale pour étendre la collaboration dans l’environnement de travail au-delà des interactions entre humains, afin que les collaborateurs complètent l’intelligence des machines avec leur créativité et leur esprit critique. »

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Le marché des talents

Chaque dirigeant serait prêt à proposer un salaire plus élevé (+26 % en moyenne) aux candidats démontrant leur data literacy. Toutefois aujourd’hui, 11 % des salariés se sentent pleinement confiants dans leur niveau de data literacy.

Les formations de data literacy actuelles s’adressent principalement aux collaborateurs analystes et data scientists. Les entreprises doivent intensifier les formations vers les RH, la finance et le marketing.

78 % des salariés investissent par ailleurs leur temps (voire leur argent – 64 %), pour combler le déficit de compétences professionnelles nécessaires à l’entreprise du futur (près de 7 heures par mois et de 2800 dollars chaque année).

 

Source Etude Qlik & Censuswide – Data Literacy: The Upskilling Evolution – 1209 dirigeants d’entreprises et 6197 employés – Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne, France, Japon, Australien Nouvelle-Zélande – Octobre et novembre 2021.

 

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 22 mars 2022