> Cloud > La pratique du multicloud passée à la loupe

La pratique du multicloud passée à la loupe

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 avril 2020
email

Les environnements multi cloud sont désormais majoritairement exploités et le cloud est perçu comme la tendance stratégique pour les deux à cinq prochaines années. Alors, au delà du mélange hétérogène d’architectures applicatives, quels sont les défis et derniers chiffres à retenir ?

La pratique du multicloud passée à la loupe

88 % des organisations EMEA exploitent des environnements multicloud !

La région EMEA en tête dans l’adoption du multicloud affiche fièrement 88 % contre 87 % sur le continent américain et 86 % dans la région Asie-Pacifique.

Pour 27 %, plus de la moitié des applications seront dans le nuage d’ici la fin de 2020. Et pour 54 %, le cloud, sous toutes ses formes, est la tendance stratégique pour les deux à cinq prochaines années.

 

L’approche Cloud

Mais, comment ces entreprises approchent le Cloud ? Les entreprises EMEA décident d’un fournisseur cloud au cas par cas, en fonction des contraintes de l’application plutôt qu’en étant enfermées dans un contrat-cadre avec unique fournisseur (43 % – 42 % monde).

 

De plus pour 70 % (EMEA), il est très important de « pouvoir déployer et appliquer les mêmes politiques de sécurité sur site et dans le nuage ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

Conformité et migration !

33 % citent la conformité réglementaire comme ”le plus grand défi” pour gérer les applications dans des environnements multicloud.

En outre, pour 28 %, la migration des applications de leur datacenter vers le Cloud représente un ”sérieux défi”.

 

 La question ”Sécurité”

Quant aux réponses pour contrer les attaques applicatives dans le Cloud public :

  • 15 % se disent « très confiants »
  • 30 % sont plus sûrs lorsque leurs applications sont hébergées dans leur propre datacenter
  • 20 % en colocation

Si 66 % des organisations EMEA ne disposent pas ds compétences nécessaires en matière de sécurité, les entreprises américaines affichent 65 % et la région de Asie-Pacifique 76 %.

 

 

Etude SOAS F5

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 avril 2020