> Cloud > La pratique du multicloud passée à la loupe

La pratique du multicloud passée à la loupe

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 avril 2020
email

Les environnements multi cloud sont désormais majoritairement exploités et le cloud est perçu comme la tendance stratégique pour les deux à cinq prochaines années. Alors, au delà du mélange hétérogène d’architectures applicatives, quels sont les défis et derniers chiffres à retenir ?

La pratique du multicloud passée à la loupe

88 % des organisations EMEA exploitent des environnements multicloud !

La région EMEA en tête dans l’adoption du multicloud affiche fièrement 88 % contre 87 % sur le continent américain et 86 % dans la région Asie-Pacifique.

Pour 27 %, plus de la moitié des applications seront dans le nuage d’ici la fin de 2020. Et pour 54 %, le cloud, sous toutes ses formes, est la tendance stratégique pour les deux à cinq prochaines années.

 

L’approche Cloud

Mais, comment ces entreprises approchent le Cloud ? Les entreprises EMEA décident d’un fournisseur cloud au cas par cas, en fonction des contraintes de l’application plutôt qu’en étant enfermées dans un contrat-cadre avec unique fournisseur (43 % – 42 % monde).

 

De plus pour 70 % (EMEA), il est très important de « pouvoir déployer et appliquer les mêmes politiques de sécurité sur site et dans le nuage ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Conformité et migration !

33 % citent la conformité réglementaire comme ”le plus grand défi” pour gérer les applications dans des environnements multicloud.

En outre, pour 28 %, la migration des applications de leur datacenter vers le Cloud représente un ”sérieux défi”.

 

 La question ”Sécurité”

Quant aux réponses pour contrer les attaques applicatives dans le Cloud public :

  • 15 % se disent « très confiants »
  • 30 % sont plus sûrs lorsque leurs applications sont hébergées dans leur propre datacenter
  • 20 % en colocation

Si 66 % des organisations EMEA ne disposent pas ds compétences nécessaires en matière de sécurité, les entreprises américaines affichent 65 % et la région de Asie-Pacifique 76 %.

 

 

Etude SOAS F5

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 21 avril 2020