> Mobilité > Le nouveau OWA rappelle beaucoup Outlook

Le nouveau OWA rappelle beaucoup Outlook

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Kevin Laahs - Mis en ligne le 24/08/2004 - Publié en Janvier 2004

Exchange Server 2003 OWA : généralités

A l'heure actuelle, les travailleurs mobiles utilisateurs d'informations n'ont pas toujours accès au client Microsoft Outlook. C'est pourquoi Microsoft a tenu à  offrir un client de type navigateur intelligent...La sortie de Microsoft Exchange Server 2003 s'accompagne d'une version mise à  jour de l'OWA (Outlook Web Access). La dernière version du client navigateur OWA est fondée sur la même architecture que les versions antérieures mais avec des fonctionnalités nettement meilleures. Elle répond ainsi aux principales doléances des clients quant aux implémentations de l'OWA précédentes. S'agissant d'octroyer aux utilisateurs l'accès Web aux systèmes Exchange de votre société, on devine que la sécurité est votre principale préoccupation. En effet, quand des utilisateurs peuvent accéder ainsi à  Exchange, on n'a que peu de contrôle sur leurs périphériques ou sur leurs pratiques en matière de sécurité. Et c'est pourquoi les développeurs de l'OWA se sont efforcés d'offrir un client sécurisé. Sans oublier la performance, la richesse des fonctions et la compatibilité avec Outlook 2003. La compatibilité de l'OWA d'Exchange 2003 avec Outlook 2003 signifie que l'environnement physique de l'utilitaire aura peu d'effet sur la manière dont il utilise le e-mail. Nous allons examiner quelques changements de base apportés à  l'interface de l'OWA et certaines des nouvelles fonctions de sécurité et de lutte antispam.

Comme les versions antérieures,
l’OWA d’Exchange 2003 prend en
charge deux interfaces utilisateur différentes
: premium client et basic client
(précédemment connues sous les
noms de rich client et reach client, respectivement).
On l’aura deviné, on obtient
davantage du premium client, qui
requiert Microsoft Internet Explorer
(IE) 5.01 ou ultérieure. Il faut utiliser le basic client avec tous les autres navigateurs,
du genre IE 4.0 et Netscape
Navigator et avec IE 5.01 sur un système
Sun Microsystems Solaris ou HPUX
parce que ces clients ne supportent
pas les diverses fonctions telles que
DHTML (Dynamic HTML) qui entrent
dans la construction du premium
client. D’autres fonctionnalités, comme
Secure MIME (S/MIME) et la compression,
demandent IE 6.0.
La figure 1 montre l’interface
du premium client (on remarque sa
ressemblance avec l’interface de
Microsoft Outlook 2003, de la figure 2).
OWA premium gère un panneau de
lecture, une vue de deux lignes, des
flags de suivi en un clic, et une nouvelle
barre de navigation qui regroupe la
hiérarchie des dossiers et des raccourcis.
Le basic client est similaire, mais
avec moins de détails et de fonctionnalités.
OWA supporte désormais une
longue liste de langues, y compris
celles qui s’écrivent de droite à  gauche
comme l’hébreu. L’article Microsoft
« XGEN: Languages That Are Supported
by Exchange 2000 Server,
Windows 2000 Server and Outlook
Web Access » (http://www.Microsoft.
com/?kbid=325001) donne la liste des
langues reconnues par OWA.
Exchange 2003 permet aux administrateurs
d’obliger les utilisateurs de
l’OWA à  employer le basic client ou à 
choisir dans un formulaire de
connexion quel client ils veulent utiliser.
On pourrait contraindre les utilisateurs
à  se servir de basic client pour
des raisons d’homogénéité, ou dans
des cas ne nécessitant pas la version
premium (par exemple, quand les utilisateurs
voyagent et doivent utiliser une
connexion réseau lente). Il est une
autre circonstance dans laquelle les utilisateurs
doivent utiliser le basic client :
quand ils tentent d’accéder à  leurs
boîtes à  lettres par l’intermédiaire d’un
pare-feu qui bloque les verbes WebDAV
(WWW Distributed Authoring and
Versioning). Le premium client utilise
abondamment les verbes WebDAV tandis
que le basic client ne les utilise pas
du tout.
Pour obliger tous les utilisateurs à 
se servir du basic client, vous pouvez
ajouter la sous-clé de registre
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Cur
rentControlSet\Services\MSExchange
WEB\OWA sur le serveur Exchange.
Donnez la valeur 1 à  la sous-clé
ForceClientsDownLevel (de type
REG_DWORD) pour activer cette fonction
(une valeur de 0 la désactive).
Dans une configuration frontend/
back-end, définissez cette clé sur
le serveur back-end, qui génère le coding
HTML et le transmet au serveur
front-end, lequel l’envoie ensuite au
client.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010