> Data > Les CDO veulent capitaliser sur l’IA générative

Les CDO veulent capitaliser sur l’IA générative

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 12 février 2024
email

Les Chief Data Officers entendent augmenter les investissements dans les données en 2024 et plus spécifiquement dans des capacités de data management.

Les CDO veulent capitaliser sur l’IA générative

Retour sur le niveau de préparation à l’IA générative, les obstacles techniques et organisationnels, les priorités et stratégies pour 2024, notamment en France avec le rapport CDO Insights 2024 (Informatica).

Adopter l’IA Générative 

Si 25% des responsables de données français ont déjà mis en œuvre l’IA générative (contre Angleterre 52%, Allemagne 58%), 75% prévoient de le faire, dont 71% au cours des deux prochaines années. « Sans surprise, la mise en œuvre de l’IA générative et les stratégies de données nécessaires pour y parvenir avec succès continuent de dominer le quotidien de la plupart des responsables de données, indépendamment de la région ou du secteur d’activité » selon Jitesh Ghai, Chief Product Officer chez Informatica.

Top 3 des obstacles

Quant aux différents obstacles, la qualité des données (43%), la confidentialité et la protection des données (35%) et la gouvernance de l’IA (35%) sont citées, l’éthique de l’IA est mentionnée par 38% (Monde).

Accroître la productivité

73% (France) utilisent ou prévoient d’utiliser la technologie pour accroître la productivité grâce à l’automatisation et à l’augmentation, et 71% souhaitent améliorer le temps de retour sur investissement grâce à des données plus rapides.

Améliorer la préparation des données

45% (France) estiment que l’amélioration de la préparation des données pour l’IA et l’analytique est essentielle pour mesurer l’efficacité de la stratégie de données.

En 2023, l’indicateur N°1 était l’amélioration de la façon dont les données sont utilisées dans la prise de décision.

Mesurer la fragmentation et la complexité des données

Si on observe une difficulté à équilibrer plus de 1 000 sources de données, 45% (France) auront besoin d’au moins cinq outils de gestion des données pour soutenir les priorités et gérer le patrimoine de données

Enfin, selon 39% (France), le nombre croissant de consommateurs de données et l’impossibilité de faire évoluer les données quand et où cela est nécessaire sont les obstacles techniques à la réalisation de leur stratégie en matière de données.

Prendre en compte la résistance interne de l’organisation

Des obstacles organisationnels freinent les stratégies en matière de données :

  • le manque de soutien de la part des dirigeants – 47%
  • le manque de coopération/alignement entre les unités opérationnelles – 43%
  • le manque de connaissances en matière de données – 43%

L’incapacité à justifier le retour sur investissement pour le budget est citée par 45% (Monde).

Stimuler l’investissement mutuel dans la gestion des données

Les priorités en matière de stratégie de données en 2024 en France sont

  • la capacité à fournir des données fiables et cohérentes adaptées à l’IA générative – 43%
  • l’amélioration de la culture axée sur les données et de la maîtrise des données – 37%.

Un changement par rapport à 2023 où la capacité à améliorer la gouvernance des données et des processus de données était la priorité N° 1 en matière de stratégie de données.

Enfin, les principales capacités de gestion des données dans lesquelles investir pour ces priorités sont l’amélioration de la gouvernance des données – 54%, la préparation des données à l’IA – 46% et l’augmentation des demandes de données dans l’organisation -40%.

Source Informatica – CDO Insights 2024: Charting a Course to AI Readiness – 600 Chief Data Officers (CDO) et autres décideurs, aux États-Unis, en Europe et en Asie-Pacifique

Plus d’informations sur l’IA Générative et la Qualité des données

Téléchargez cette ressource

XDR : 4 bénéfices opérationnels

XDR : 4 bénéfices opérationnels

Avec une solution complète et intégrée, le XDR garantit aux entreprises de toutes tailles une réponse aux menaces les plus sophistiquées en améliorant leur efficacité opérationnelle. Découvrez dans ce nouveau livre blanc Stormshield, pourquoi l’eXtended Detection & Response - XDR - sera le nouveau paradigme de la cybersécurité.

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 12 février 2024