> Data > Les files d’attente

Les files d’attente

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sameer Dandage - Mis en ligne le 6/07/2005 - Publié en Octobre 2004

Si une légère attente n'est pas critique, la solution de réplication TRQU est faite pour vous

Aujourd'hui, de plus en plus d'entreprises doivent rendre leurs données disponibles sur de multiples serveurs et sur des sites distants, en préservant une synchronisation la plus étroite possible entre les données de chacun des sites. Dès lors qu'il existe plusieurs copies des données stratégiques, la disponibilité de ces dernières s'en trouve améliorée. Par exemple, en cas de défaillance d'un site, vous pouvez dévier le trafic vers un autre site ou serveur ...Par ailleurs, les administrateurs de base de données (DBA) peuvent répartir la charge sur plusieurs serveurs, afin d'éviter la surcharge de l'un deux et améliorer les temps de réponse aux requêtes des utilisateurs, en particulier si le serveur est situé à  proximité de ceux-ci. Envisageons quelques instants un scénario illustrant les besoins de failover et de répartition de la charge pour un système de base de données qui inclut une application à  trois niveaux sur deux sites géographiquement distincts. Chaque site utilise un serveur Web, un serveur d'applications et un serveur de base de données. Lorsque le fonctionnement du système est optimum, le serveur Web et le serveur d'applications de chaque site distribuent leurs requêtes utilisateur entre les deux serveurs de base de données afin qu'ils puissent se répartir la charge de travail. Toutefois, en cas d'indisponibilité d'un des deux serveurs de base de données ou d'une des bases de données, les serveurs Web et d'applications peuvent basculer toutes leurs requêtes vers le serveur de base de données de l'autre site. Dès que le premier serveur de base de données est de nouveau opérationnel, le processus de répartition des requêtes utilisateur entre les deux est rétabli.
Lorsqu'une organisation utilise un site actif et maintient l'autre en lecture seule, les tâches du DBA sont relativement simples. En revanche, son travail devient très vite complexe si l'organisation décide de placer plusieurs sites en mode actif et de synchroniser les données entre eux. Pour répondre à  ce cas de figure, SQL Server propose une option : la réplication transactionnelle. L'objet de cet article n'étant pas d'expliquer les fondements de ce mécanisme, vous trouverez plus d'informations sur le sujet en lisant la rubrique « Réplication transactionnelle » de la documentation en ligne de SQL Server.
SQL Server 2000 propose deux options de réplication transactionnelle permettant d'actualiser les données au niveau de l'abonné (Subscriber). Pour la première, intitulée « Réplication transactionnelle avec mise à  jour immédiate des Subscribers », SQL Server utilise une validation à  deux phases afin de mettre à  jour simultanément dans la même transaction l'éditeur (Publisher) et le Subscriber. La validation à  deux phases verrouille la ligne concernée sur tous les sites participant à  la réplication lorsqu'une mise à  jour est effectuée sur l'un d'eux. Ce mécanisme de verrouillage élimine toute latence entre le moment où un Subscriber est mis à  jour et le moment où le Publisher reflète la mise à  jour en question. Pour que cette option fonctionne, le Publisher et le Subscriber doivent toutefois être en cours d'exécution et connectés en permanence, faute de quoi les utilisateurs ne peuvent pas effectuer de mises à  jour sur le Subscriber.
La deuxième option est la « Réplication transactionnelle avec mises à  jour en file d'attente », que j'abrégerai en TRQU (Transactional Replication with Queued Updates) dans cet article. A la différence de la première option, la solution TRQU requiert une certaine latence entre le moment d'une mise à  jour sur le Subscriber et le moment où celle-ci est répercutée sur le Publisher. Mais cette approche présente un inconvénient : une ligne peut être mise à  jour avec des données différentes sur plusieurs sites simultanément et la cohérence des données entre les sites ne sera pas assurée tant qu'un mécanisme de résolution des conflits n'aura pas éliminé cette incohérence. Vous définissez des règles de résolution, telles que « l'éditeur gagne » (Publisher wins) ou « l'abonné gagne » (Subscriber wins), dans la configuration TRQU. En conséquence de quoi, les mises à  jour sur un site peuvent remplacer celles effectuées sur un autre. L'approche TRQU présente l'avantage suivant : le Publisher et le Subscriber ne doivent pas être connectés en permanence et le Publisher peut être arrêté pendant la mise à  jour d'un Subscriber. Par conséquent, la réplication TRQU garantit aux utilisateurs une disponibilité plus élevée d

Les files d’attente

Le processus de configuration de TRQU incluant plus de 40
écrans, je ne vais pas tous les présenter dans cet article. Je
vais plutôt énumérer les différentes étapes du processus et fournir des captures d’écran correspondant aux étapes clés
afin que vous puissiez vous repérer.
La configuration de la réplication TRQU se subdivise en
trois étapes. La première consiste à  configurer le distributeur
(Distributor), le nom et l’emplacement de la base de données
de distribution, le dossier de capture instantanée, le
Publisher et le Subscriber, puis à  activer la base de données
de publication. En règle générale, vous effectuez cette étape
sur le Distributor. Au cours de l’étape 2, vous configurez la
publication et les articles qu’elle contient. Cette étape s’effectue
généralement sur le Publisher. Enfin, l’étape 3 sert à 
configurer l’envoi d’abonnement (Push Subscription) qui inclut
la publication définie à  l’étape 2, ainsi qu’un Subscriber
et la base de données d’abonnement à  laquelle vous enverrez
la publication. Cette étape est effectuée habituellement
sur le Publisher. Pour les besoins de cet article, j’utilise une
approche Push Subscription pour répliquer la table authors
de la base de données Pubs vers une table du même nom
dans la base de données Northwind.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010