> Data > Les services Web en toute simplicité

Les services Web en toute simplicité

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Rick Dobson - Mis en ligne le 19/04/2006 - Publié en Février 2005

Lors du lancement officiel de Microsoft .NET Framework, Bill Gates a effectué la promotion des services Web en présentant « SQL Server 2000 Web Services Toolkit », un kit de programmation qui prend en charge XML pour la troisième version Web de SQL Server 2000 (SQL XML 3.0). Web Services Toolkit est un véritable joyau qui vous permet de créer graphiquement un service Web exposant des objets de base de données tels que des procédures stockées et des fonctions définies par l’utilisateur (UDF). Si vous savez manipuler le langage T-SQL et les procédures stockées, SQLXML 3.0 fera de vous un magicien des services Web sans formation lourde.Microsoft a sorti deux Service Packs pour SQLXML 3.0. La dernière mise à jour, à savoir le Service Pack 2 (SP2), est téléchargeable gratuitement à l’adresse http://www.microsoft. com/downloads/details.aspx?familyid= 4c8033a9-cf10-4e22-8004-47 7098a407ac&displaylang=en. Le présent article va au-delà des notions fondamentales de la création d’un service Web. Je vais en effet m’appuyer sur un exemple de service Web d’annuaire téléphonique pour expliquer comment appeler des procédures stockées et des fonctions définies par l’utilisateur en passant des paramètres et en capturant les valeurs renvoyées. En apprenant à créer cet exemple d’application, vous serez en mesure de créer des solutions flexibles à base de services Web et d’étendre les possibilités d’utilisation des objets de base de données SQL Server existants. Par ailleurs, certaines organisations pourront voir dans cet exemple une solution rapide et simple d’annuaire téléphonique en ligne s’exécutant derrière un pare-feu.

Lors de la création d’un service Web, vous avez besoin d’un composant serveur et d’un composant client. Cet article suit le développement d’un composant serveur de sa naissance avec T-SQL jusqu’à son conditionnement avec SQLXML 3.0.

J’explorerai également l’utilisation de ce service Web par une application client Windows Forms écrite en Visual Basic .NET (VB.NET). Vous pouvez télécharger l’intégralité du code nécessaire à l’exemple d’application avec les listings de l’article à l’adresse http://www.itpro.fr (Club abonnés).

Vous pouvez employer aisément l’Analyseur de requêtes (Query Analyzer) afin de créer un script T-SQL pour un service Web. Le fichier .sql téléchargeable pour cet article (SSMWSE mpPhones) construit une base de données exemple et la remplit avec des tables, des procédures stockées et des fonctions définies par l’utilisateur (UDF). Après l’exécution de ce fichier .sql, utilisez l’outil SQLXML 3.0 IIS Virtual Directory Management disponible avec une console MMC. Cet outil conditionne votre application de base de données afin qu’elle expose ses procédures stockées, fonctions UDF et modèles en tant que méthodes Web pour un service Web.

L’outil IIS Virtual Directory Management permet de créer un répertoire virtuel servant de niveau intermédiaire entre votre composant client et les objets de base de données. Au sein du répertoire virtuel, vous créez un objet SOAP (Simple Object Access Protocol) qui décrit le service Web. Vous configurez cet objet en sélectionnant les objets de base de données que vous souhaitez exposer en tant que méthodes Web. Le répertoire virtuel peut se connecter à la base de données au moyen d’une connexion que vous créez avec les autorisations appropriées pour votre service Web. Au minimum, le login doit avoir accès à la base de données utilisée par le service Web et disposer de l’autorisation EXECUTE pour tous les objets de base de données que l’application expose en tant que méthodes Web. Nous allons dans un premier temps examiner des éléments choisis du code T-SQL sous-jacent de l’exemple d’application.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010