> Mobilité > Lync 2010 Enterprise Voice à l’épreuve du feu

Lync 2010 Enterprise Voice à l’épreuve du feu

Mobilité - Par Laurent Teruin - Publié le 11 mai 2012
email

La solution Lync 2010 de Microsoft a depuis quelques mois fait ses preuves tout du moins en ce qui concerne les fonctionnalités informatiques.

Lync 2010 Enterprise Voice à l’épreuve du feu

En effet, l’on distinguera les deux aspects du produit qui concernent la partie Informatique et la partie téléphonie. S’agissant de la première, la société de Redmond est dans un domaine particulièrement connu. Ayant fait déjà ses premières armes avec les versions précédentes, la version Lync 2010 marque une avancée fonctionnelle significative qui séduit de plus en plus d’entreprises. Sa capacité d’organiser rapidement des réunions en ligne sans outils complémentaires (hormis SilverLight) accroît de façon significative la capacité de concertation d’équipes projets reparties géographiquement. Son interaction avec les outils bureautiques Office et Windows 7 permet en plus d’offrir aux utilisateurs une interface cohérente. Mais là n’est pas le débat.

Le véritable défi pour Microsoft est de faire réellement ses preuves dans le domaine de la téléphonie d’Entreprise, domaine qu’elle convoite fortement mais qui est occupé par des sociétés dont l’assise technique et financière n’aurait pas à rougir d’une comparaison avec celle détenue par Microsoft dans l’environnement des ordinateurs personnels.

Les Cisco, Avaya et autres fournisseurs d’environnement téléphonique sont bel et bien présents et fournissent des solutions tout à faire comparables pour certaines d’entre elles, avec l’offre Lync 2010.  Si Microsoft semble désormais régner en maiîre dans l’univers de la messagerie d’entreprise, c’est loin d’être encore le cas dans le monde des Communications Unifiées.

La plupart des réalisations que nous avons été à même de mener lors des 12 derniers mois portent pour la plupart sur la mise en place d’environnements Lync 2010 connectés à des systèmes de téléphonie d’entreprise déjà existants. A ce propos, et comparativement à la version précédente (Office Communication Server), l’on notera que la plupart des entreprises sont dans une démarche de type Proof Of Concept (POC) incluant, et ceci est nouveau, dès le départ les fonctions de téléphonie, Preuve si il en est qu’elles s’intéressent certes avec prudence, à l’offre téléphonie de Microsoft.

Ce qui nous amène tout naturellement à nous interroger sur leurs facteurs de motivation. Après avoir échangé avec quels responsables informatiques « éclairés », un des premiers facteurs semble être porté par les aspects fonctionnels du client Lync. La création de réunion en ligne, interne mais aussi externe est un point non négligeable. La mobilité du téléphone associée au poste de travail de l’utilisateur est également perçue comme un avantage compétitif vis-à-vis des solutions de téléphonie traditionnelle, moins souples et nécessitant une organisation plus importante.

Illustration (De gauche à droite) : Plantronics Voyager PRO UC B230, Polycom CX3000 IP Conference Phone, Jabra GN9350e MS

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Mobilité - Par Laurent Teruin - Publié le 11 mai 2012