> Data > Microsoft abandonne OLE DB sur SQL Server

Microsoft abandonne OLE DB sur SQL Server

Data - Par iTPro.fr - Publié le 07 septembre 2011
email

Microsoft fait marche arrière. Après avoir développé l’interface OLE DB pour remplacer ODBC, la firme de Redmond décide finalement de se plier à l’usage constaté dans les entreprises.

ODBC est « de facto le standard de l’industrie », explique l’équipe de développement SQL Server sur son blog. Ce changement de cap est, toujours selon Microsoft, une façon de garantir l’interopérabilité de sa solution avec celles de ses partenaires. OLE DB avait à l’origine été créé pour autoriser l’accès à des bases de données n’utilisant pas un moteur de requêtes SQL.

La plateforme SQL Azure est d’ores et déjà passée à l’ODBC. La prochaine version de SQL Server, Denali, sera la dernière à supporter OLE DB. Le support sera poursuivi pendant sept ans à compter de sa date de sortie pour laisser le temps aux utilisateurs de s’adapter. « Nous vous encourageons à adopter ODBC pour toute nouvelle version ou nouveau développement d’application », indique la Team SQL Server. « Des discussions avec nos clients et partenaires ont montré que beaucoup d’entre vous sont déjà sur cette voie ».

Une transition qui devrait apporter plus de clarté pour la communauté des développeurs C/C++, désormais libre de concentrer leurs efforts sur une unique API.

Plus d’informations : MSDN

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Data - Par iTPro.fr - Publié le 07 septembre 2011