> Data > Microsoft BizTalk Server, fer de lance dans SQL Server

Microsoft BizTalk Server, fer de lance dans SQL Server

Data - Par Charlene Lefoulon - Publié le 24 juin 2010
email

La vision Middleware de Microsoft, sous l’œil de Sriram Balasubramanian, Responsable R&D Biztalk Server, était exposée au Centre de Conférence de Microsoft. Retour sur la Roadmap produit de l’année 2010.

JMBruneau, SCC, Limagrain, SEB, Dekra... Tous étaient conviés chez Microsoft, à Issy-les-Moulineaux, pour le Business Integration Roadshow, en vue de présenter la plateforme Applicative Microsoft et spécifiquement BizTalk Server 2009. 

.NET, SQL Server, BizTalk entre autres étaient passés en revue pour parvenir aux mêmes objectifs qui unissent les entreprises dans production : réduire les coûts, optimiser les performances, accroître la productivité. Le but, donc, c’est d’exploiter au mieux les informations des systèmes et des applications en marche.

Plateforme Applicative Microsoft
La plateforme Applicative Microsoft permet ce gain à tous les niveaux. Englobant les produits de performance que sont .NET, BizTalk, SQL et SharePoint, l’utilisateur, décideur, développeur, peut dès lors aspirer à simplifier son infrastructure, en édifiant une automatisation dans les procès engagés et en intégrant diverses applications et données métier.

Dans les faits, l’intégration de BizTalk Server 2009 a permis notamment d’anticiper les montées en charge. Aurélie Gaffory, Responsable du domaine back office et nouvelles technologies de la Fnac, témoigne du succès du produit : « Nous avons substitué C-Gate à BizTalk, notamment pour faciliter les échanges inter-applicatifs entre notre site Web et le magasin. Nous avons gagné en sourcing et en connectivité ». Il s’agit en effet d’une architecture centralisée avec un processus commun pour les échanges inter-pays. Le choix d’un environnement virtualisé sous VMware et SQL Server 2008 a permis aussi de renforcer la Disponibilté, Scalabilité et l’Evolutivité de l’ensemble.

BizTalk Server 2009
Les atouts de BizTalk sont nombreux. Des connecteurs peuvent être mis en œuvre comme solution d’échanges, comme par exemple la mise en relation de SQL Server et de Web Services en HTTPS. Le Management de BizTalk reste aussi un des points majeurs puisqu’il permet de mettre en place un planning commun avec les applications impactées.

Gagner en couplage au niveau des porteurs, industrialiser les flux, intégrer des partenaires, c’est aussi l’affaire de SCC et de Codit. Marc Pichouron de SCC, et Vincent Rouet, de Codit, ont voulu cette indépendance du Middlewrae et cette interopérabilité, autant au niveau des formats que des protocoles, clients, fournisseurs, transporteurs : « Nous voulions nous interfacer avec tous nos clients, avoir la possibilité de répondre à des appels d’offres en toutes circonstances », explique SCC.

Intégrer BizTalk, c’est faire le pari de la simplicité des manœuvres. Le produit embarque les fonctionnalités natives du stock Microsoft, ainsi que SQL Server Reporting Services. L’archivage, le format natif et structuré XML, le stockage par encodage pour l’intégrité des documents sont fonctionnel et optimisés. JMBruneau a effectué une refonte du SI métiers en tenant compte de tous ces paramètres.

En outre, des démonstrations ont permis de mettre en lumière l’intégration dans Dynamics AX, avec une présentation axée sur le champ de l’ERP avec BizTalk. Il a été question de mettre en avant l’Architecture Orientée Services avec BizTalk 2009 et le projet « Dublin ». Enfin, un focus Dématérialisation des flux inter entreprises (B2B) en créant un hub d’échange avec BizTalk Server. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Data - Par Charlene Lefoulon - Publié le 24 juin 2010