> Cloud > Mise en place de App-V

Mise en place de App-V

Cloud - Par Loïc Thobois - Publié le 20 février 2012
email

Afin de monter l’infrastructure de télédistribution, certains composants sont obligatoires. Ce dossier est issu de notre publication IT Pro Magazine (05/11). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.

Ces composants sont :

  • Serveur DNS
  • Active Directory

Suite à l’installation d’Active Directory, il faut créer les groupes App-V Users et App-V Admins qui seront utilisés comme base de la délégation d’administration et d’utilisation.

  • IIS + ASP.NET

Les composants suivants sont nécessaires : ASP.NET, Windows Authentification, IIS Management Script and Tools, IIS 6 Metabase compatibility, IIS 6 Management console.

  • SQL Server (Installation standard)

Lors de l’installation de SQL Server, il est nécessaire d’activer le FILESTREAM, de fixer le port de connexion à 1433 et de démarrer le named pipes

Création de la bulle applicative

La virtualisation d’une application passe par la création d’un package qui va permettre la télédistribution du logiciel. Des limites sont tout de même à signaler avec les applications utilisant des pilotes spécifiques, des composants COM+ ou certains types de services (boot-time, …) qui ne pourront pas être installés.

Il est recommandé de lancer la création sur la version du système d’exploitation qui accueillera le package et d’utiliser.

Pour préparer le séquençage de l’installation de l’application, vous devez créer une partition supplémentaire dans laquelle vous allez créer un répertoire.

On installe App-V Sequencer qui va créer une partition sur le système virtuel dans laquelle on va ajouter un répertoire où l’on installera le programme.

On lance à partir de l’interface la capture d’un nouveau package. Voir figure 3.

Vous avez le choix entre la création d’un package en utilisant un package Accelerator ou une création standard.

L’assistant va vérifier la conformité du système au processus de séquençage (pas d’anti-virus activé, de défragmenteur, …), puis vous demander le type d’applications à packager (standard, plug-in ou middleware).

On va ensuite sélectionner l’exécutable d’installation et valider qu’il sera bien installé dans la partition virtuelle (par défaut Q: ) et l’installation de l’application va débuter.

Durant l’installation, il faudra installer le programme sur la partition virtuelle (Q:).

Une fois l’installation terminée, vous pouvez à l’aide de l’assistant compléter si nécessaire les informations de séquençage en lançant d’autres exécutables d’installation (plug-in nécessaire à l’application) ou en éditant la configuration du package (raccourcis, optimisation du streaming, sélection des systèmes d’exploitation cibles, …)

Une fois le package créé, il est possible de l’éditer de manière détaillé pour personnaliser et optimiser les informations de télédistribution du package. Voir figure 4.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Cloud - Par Loïc Thobois - Publié le 20 février 2012