> Cloud > NetApp : 1992 – 2022 … 30 ans d’innovations au service des entreprises

NetApp : 1992 – 2022 … 30 ans d’innovations au service des entreprises

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 septembre 2022
email

Cette année, NetApp, éditeur de logiciels, axé sur le Cloud et centré sur les données, fête ses 30 ans ! Occasion de faire le point sur l'évolution de l’entreprise et de ses offres, mais aussi sur l’actualité, la stratégie et les perspectives. Rencontre avec Guillaume de Landtsheer, Vice-Président France de NetApp pour évoquer ces sujets, en quelques questions.

NetApp : 1992 – 2022 … 30 ans d’innovations au service des entreprises

Créé en 1992, « en se basant sur une logique, un besoin de stocker les données au niveau des entreprises », NetApp, précurseur, possède une expertise historique dans le domaine du stockage, mais pas seulement ! L’entreprise a réussi à anticiper plusieurs vagues de changement pour propulser ses clients vers l’avant.

Du stockage au Cloud

Dès 2015, avec l’avènement du Cloud et l’arrivée d’entreprises et concurrents potentiels, un changement de cap se produit.

Ainsi, s’appuyant sur sa forte compétence, NetApp initie des échanges avec les acteurs du marché (Microsoft, Google, Amazon …). Aujourd’hui, incontestablement une très grande partie de ceux-ci utilisent NetApp pour leur service de stockage, « à l’heure des workloads critiques et des différentes stratégies des entreprises, nous avons la capacité d’offrir à nos clients le choix. S’ils disposent des technologies NetApp dans leurs datacenters traditionnels et s’ils souhaitent déporter certaines applications ou créer de nouvelles applications dans le Cloud, ils peuvent travailler directement, avec Microsoft, Google, Amazon … mais aussi avec Atos, OVH, Cheops, Stordata …Comme ce sont les mêmes technologies, cela reste transparent. Nos clients peuvent piloter l’ensemble avec notre console Cloud Manager. Nous sommes totalement agnostiques. De plus, avec nos services natifs, nous disposons de co-développement, de co-ingénierie et co-R&D avec ces grands acteurs ».

Guillaume de Landtsheer

On voit donc clairement une grande évolution « depuis le métier initial historique de NetApp qui était de vendre du hardware avec des baies de stockage. Désormais, dun côté, les clients souhaitant moderniser leur datacenter, peuvent toujours bénéficier de nouvelles générations de machines. De l’autre, NetApp s’appuie sur les accords passés avec les principaux Cloud providers (hyperscalers) et l’investissement au travers de plusieurs rachats dans le CloudOps et dans le FinOps ».

Une très forte accélération

Ainsi, du métier historique du stockage, NetApp a opéré un réel virage vers le Cloud, « sur un chiffre d’affaires de 6,3 milliards de dollars, on passe désormais les 500 millions de dollars sur les sujets Cloud, on a l’ambition d’aller rapidement à 1 milliard de dollars puis à 2 milliards de dollars ». NetApp entend offrir à ses clients le meilleur du Cloud hybride.

Aujourd’hui, forte de ses 10 000 collaborateurs dans le monde et 200 en France, l’entreprise affiche une très forte accélération, avec une croissance de 10% par an sur la partie historique et 80% sur l’activité Cloud. Et côté clients, c’est 90% du CAC 40 en France et 38000 clients à travers le monde, et ce, dans tous les domaines (Banques, Santé …). « Pour le Covid, par exemple, on a travaillé avec AstraZeneca pour traiter de grands volumes de données dans des délais record afin qu’ils réalisent des essais en très peu de temps ».

Un mot au niveau partenariat ? Effectivement, « on peut évoquer notre collaboration technologique forte avec VMware, les entreprises équipées de VMware et qui le souhaitent, peuvent migrer leur VM directement dans le Cloud, dans une logique « Move to Cloud ». Ainsi, en offrant plus de simplicité, sécurité et flexibilité, NetApp accélère la modernisation vers le Cloud, et ce partenariat avec VMware facilite la transition des charges de travail vers le Cloud.

Et la sécurité ? La logique sécurité des données est évidement au cœur des problématiques des clients, et NetApp, sait les gérer : gestion et protection des données, mécanismes de réplication, détection des comportements anormaux des systèmes et des volumes de données, reprise de données et d’activités, fortes capacités de cyber-résilience … C’est un sujet crucial surtout « quand on voit selon IDC qu’entre 2018 et 2020, on a généré autant de données qu’entre 1995 et 2018. Et entre 2022 et 2025, on va multiplier ce nombre de données par 8 ! ».

Un rachat ? Parmi les derniers rachats, « citons celui de Data Mechanics, entreprise d’ingénierie de jeunes talents. En rachetant cette start-up française, nous permettons à nos clients de tirer parti de la plate-forme Spark et de Kubernetes ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Créer une startup, c’est une aventure. Pour maximiser les chances de succès, il faut pouvoir rêver les pieds sur terre. Bénéficiez d'une feuille de route infographique complète pour mettre en œuvre un parcours de croissance robuste et pérenne avec SAP Business One & ERT Intégration - groupe kardol.

Partenariat NetApp & Porsche : la data collaboration en temps réel !

Et si on évoquait une toute dernière actualité ? Mi-juillet 2022, NetApp et TAG Heuer Porsche Formula E Team, ont annoncé un partenariat pluriannuel. En s’appuyant sur les services de données temps réel de NetApp, TAG Heuer Porsche Formula E Team concrétise la vision de la mobilité durable, permet des ajustements en temps réel pour des performances de course supérieures et pour la prochaine génération de véhicules électriques Porsche.

Avec les solutions de cloud hybride de NetApp, Porsche Formula E Team accède à ses données sur circuit et soutient les performances des pilotes et équipes, « NetApp les aide ainsi en temps réel lors de courses dans différentes villes dans le monde. Les voitures embarquées ont des capteurs à tous les niveaux, avec un relai local sur le circuit, puis cela est redirigé vers le Cloud Microsoft Azure et le centre de recherche Porsche. Les données transitent en temps réel, ce qui permet des innovations intéressantes. Par exemple, les organisateurs peuvent mesurer l’activité sur les réseaux sociaux pendant la course, et en fonction de l’activité des fans, de la puissance supplémentaire peut être octroyée aux pilotes, c’est « le Fan Boost », on peut vraiment parler d’une ère nouvelle ! ».

Diversité & S3 Academy

Comment perçoit-on NetApp aujourd’hui ? Si la réputation de NetApp est souvent affiliée à une « entreprise sérieuse d’ingénieurs, on ne néglige absolument pas certaines notions, on infuse une vraie culture de bienveillance et d’empathie auprès des collaborateurs. La pandémie du Covid a évidemment créé des situations difficiles au niveau des conditions de travail, nous sommes très attentifs et vigilants sur le sujet, notamment avec la flexibilité, le mode hybride, l’aménagement des espaces de travail, une politique salariale attractive. ».

Et côté recrutement ? « D’une population historiquement masculine, un accent est particulièrement mis sur la diversité, l’inclusion et l’ouverture. Plus de 70% des nouvelles recrues sont des femmes. Nous ne négligeons pas également le recrutement des seniors. ».

Parlons maintenant jeunes talents. Les jeunes talents bénéficient d’un programme spécifique, appelé, la « S3 Academy », « ce programme est ouvert aux jeunes diplômés, écoles d’ingénieurs et de commerce, qui sont envoyés 3 mois aux Etats-Unis en formation. Une vraie communauté internationale de jeunes talents se connectant entre eux est ainsi formée. L’idée est de créer une réelle émulsion, toutes leurs idées nouvelles font bouger les codes !  Des postes sont, par ailleurs, ouverts en France actuellement ».

 

 

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 septembre 2022

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT