> Mobilité > Orange veut devenir l’intégrateur leader des « Smart Cities »

Orange veut devenir l’intégrateur leader des « Smart Cities »

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 juillet 2013
email

La ville de demain sera intelligente. Que ce soit dans le domaine du transport, de l’énergie, de la santé ou encore de l’éducation, les nouvelles technologies sont en train de transformer l’espace urbain.

Orange veut devenir l’intégrateur leader des « Smart Cities »

IBM en a fait depuis quelques années un de ses principaux axes de développement avec son programme Smarter City. En France, Orange vient de dévoiler ses ambitions. « Nous pensons que les Smart Cities représente un mouvement de fond », indique Nathalie Leboucher, Directrice Smart Cities d’Orange. Les villes sont amenées à revoir leur système de fonctionnement ».

La stratégie de l’opérateur se veut très pragmatique. « Nous ne sommes pas légitimes pour travailler sur certains secteurs du domaine urbain comme l’eau, le transport ou l’énergie, poursuit Nathalie Leboucher. Nous ne sommes pas non plus les mieux placés concernant certains développements logiciels ». Orange, qui est la 5e ESN (Entreprise de Services Numériques) de France, mise donc sur la mise en place de partenariats stratégiques avec des acteurs clés pour se positionner comme l’intégrateur incontournable des projets Smart Cities. « Veolia, GDF, SNCF, RATP,… Créer un projet de ville intelligente, c’est faire parler ces acteurs entre eux ».

Orange va évidemment s’appuyer sur les capacités de son réseau pour s’imposer sur ce marché. Fibre, 4G ou encre réseau IP VPN déployé dans 220 pays, l’opérateur dispose également d’une forte expertise dans les domaines du NFC, des communications M2M Machine-to-Machine et du cloud computing. Des technologies indispensables pour concevoir des villes intelligentes et connectées.

Cinq millions de véhicules connectés en Europe d’ici 2016.

De nombreux projets sont d’ores et déjà en cours dans l’hexagone. À Nantes, les bus de la compagnie Keolis Atlantique proposeront à partir du 1er septembre une connexion Wifi à bord grâce à des cartes SIM 4G embarquées. Dans l’Est, la Compagnie des Transports Strasbourgeois a déployé une solution de billetique permettant d’acheter son titre de transport puis de le valider via un smartphone ou une carte NFC.

Autre exemple, un partenariat avec la société californienne Streetline a été passé afin de développer des services de stationnement intelligent (guidage de la voiture vers un emplacement libre, paiement par mobile, commerces à proximité,…). Orange annonce également qu’un accord a été trouvé avec un grand constructeur automobile pour équiper en connectivité près de 5 millions de véhicules en Europe d’ici 2016. M2ocity, la joint-venture créée avec Veolia en 2011, est déjà à l’origine du déploiement de 700 000 compteurs d’eau intelligents et prévoit d’atteindre les 5 millions de compteurs d’ici 2020.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

Les Nouveaux Enjeux du Stockage

L’informatique est entrée dans l’ère du « Software Defined Everything », autrement dit, des infrastructures dont le pilotage est automatisé par logiciel. C’est particulièrement vrai dans le domaine du stockage, composante clé de toute infrastructure : l’informatique s’éloigne progressivement des approches monolithiques reposant sur des appliances matérielles propriétaires et des baies SAN au profit de démarches définies par le logiciel. Découvrez, dans ce guide thématique exclusif, comment répondre aux nouveaux enjeux du stockage.

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 juillet 2013