> Data > Pas de transformation numérique sans analyse des données

Pas de transformation numérique sans analyse des données

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 22 juin 2017

Tirer parti des données implique d’investir dans les collaborateurs, les infrastructures, le Big Data, l’IoT et de redéfinir le positionnement des entreprises. Mais, comment la France peut-elle rattraper son retard ?

Pas de transformation numérique sans analyse des données

Comment faire face à l’explosion et la multiplication des données, s’adapter aux besoins des clients et aux nouvelles réglementations pour repenser la productivité et la compétitivité ? 

En effet, gérer les données est une chose mais les analyser pour une utilisation fine est un challenge quotidien. Le data analytics revient en force.

 

L’analyse des données en France

La France (60%) se place derrière l’Allemagne (82 %), l’Espagne (77 %) et le Royaume-Uni (62 %) : une entreprise sur 6 a seulement initié une évolution numérique, mais devant les Etats-Unis (53%). En termes d’adoption de l’analyse des données, on note un faible taux, 56% pour la France contre 84% en Allemagne, en termes d’entrepôts de données, la France (67%) se place derrière l’Allemagne (82%) et l’Espagne (80%).

Côté adoption de l’Internet des Objet, faible score français (45%) contre 69% en Inde et 63% en Allemagne.

Les entreprises françaises (94%) sont conscientes de l’urgence d’une stratégie efficace de l’analyse des données pour la croissance. Reste à savoir comment la mettre en place.

 

L’indispensable stratégie des données

Obtenir des avantages concurrentiels est essentiel, par ailleurs, on note que le marché mondial de l’analyse big data atteindra 40,69 milliards de dollars d’ici 2021. 

Plusieurs aspects peuvent accélérer l’adoption d’une telle stratégie et mettre en place un système dans lequel les données sont totalement intégrées et accessibles par toutes les fonctions.

30% seulement sont satisfaits du système actuel de gestion des données de leur entreprise alors qu’une prédiction plus fine des résultats opérationnels est fortement attendue.

 

L’engagement de l’exécutif

Voici 4 engagements clés qui feront la différence :

– Un engagement de l’exécutif : les chefs d’entreprises français (52 %) souhaitent un engagement total des dirigeants en faveur des données et de l’analyse

– Une augmentation des formations : 50% veulent plus de formations et 81 % veulent développer l’analyse de données pour améliorer l’efficacité de toutes les fonctions

– Une utilisation plus poussée des données et de l’analyse : quatre sur dix veulent que leur entreprise encourage l’utilisation des données et de l’analyse pour la prise de décision 

– La priorité donnée au client : l’avantage de l’analyse de données se porte sur l’augmentation de la clientèle (44%), de l’amélioration des relations clients (43 %) et d’un meilleur ciblage de ces derniers (41 %)

 

Etude Teradata auprès de 900 décideurs. Tendances 2017 données et analyse.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365

Sécurité Office 365

Si l’e-mail est redevenu le talon d’Achille de la sécurité, le problème se complexifie avec Office 365 et sa multiplicité d’accès aux courriers et données de l’entreprise. Voici comment répondre aux défis de contrôle, de visibilité et de sérénité en renforçant la sécurité de la messagerie.

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 22 juin 2017