> Data > Pleins feux sur la migration vers SQL Server 2005

Pleins feux sur la migration vers SQL Server 2005

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Synthèse de la journée de conférences "Enjeux et perspective de la migration vers SQL Server 2005"

Le 28 juin, s’est déroulée à Paris, la conférence SQL Server Upgrade. Un événement majeur qui a réuni un grand nombre de participants et d’intervenants (Microsoft,IBM, EMC, Unilog, Ares, Bull, Micropole Univers, Avanade, Ares, Quest Software, ProClarity).

Architecture, outils décisionnels, sécurité, modélisation… tous les thèmes ont été abordés. Le point sur ces présentations et ce qu’il faut retenir de SQL Server 2005.

Après Windows, Office et Windows Server, SQL Server arrive en quatrième position chez Microsoft. Selon Renaud Marcadet, chef de produit SQL Server chez Microsoft France : « Sur le marché des bases de données, notre approche repose sur une stratégie de conquérant ». A titre indicatif, les ventes mondiales de SQL Server ont représenté 2,2 milliards de dollars et à noter, une croissance française de 57 % en 2005. « Notre objectif est de doubler les parts de marché en France en trois ans » précise Renaud Marcadet. Une approche ambitieuse mais la firme de Redmond ne manque pas d’arguments. Le premier est d’ordre général. Le marché des SGBD a représenté 14,5 milliards selon IDC et 13,8 selon le Gartner au terme d’une croissance évaluée respectivement à 9,4 % et à 8,3%. C’est donc un domaine relativement mûr du logiciel qui se caractérise par une  très forte concentration. Les trois premiers éditeurs Oracle, IBM et Microsoft représentant 90 % du marché total. Une croissance liée en grande partie à l’explosion des données. « Aujourd’hui, les données sont moins coûteuses à stocker, les entreprises sont plus dans une problématique de consolidation, de cohérence et de synchronisation » résume le chef de produit. Cependant pour l’éditeur, les données vont évoluer vers plus d’hétérogénéité Datacenter, PDA, etc), mais aussi vers une plus grande convergence quand il s’agit de données issues d’ERP. « En outre, elle doivent être orientées événement (event driven) car le cycle de rafraîchissement se raccourcit » constate Renaud Marcadet.  A partir de ces différents constats, Microsoft a guidé les développements de SQL Server

Pleins feux sur la migration vers SQL Server 2005

Le périmètre fonctionnel de SQL Server ne cesse de s’étendre (intégration de briques ETL, d ’ o u t i l s décisionnels, de fonctions avancées de reporting, association aux moteurs de base de données d’environnement de développement…). Mais Microsoft souhaite aller encore plus loin en prenant position sur l’une des briques essentielles du système d’information, en particulier en proposant une architecture SOA. « Chaque "service" doit s’apparenter à une fonctionnalité, dont le rôle et le périmètre de couverture doivent être clairement identifiés. La nécessité d’un effort conséquent en terme de modélisation se traduit inévitablement par une implémentation de meilleure qualité. Il en découle des facilités en termes de maintenance, de solidité applicative, de distribution, mais aussi des données en temps réel personnalisées et profilées… » déclare Renaud Marcadet. Par ailleurs, Microsoft a rappelé que SQL Server 2005 répond aux enjeux de haute disponibilité et de performance avec la fonction mirroring. Cette fonctionnalité nouvelle de SQL Server 2005 permet d’obtenir une base de données miroir en transférant les fichiers journaux des transactions d’un serveur vers un autre serveur physique de façon continue (un paramétrage fin est d’ailleurs possible à ce niveau).

Enfin, à moyen terme (courant 2007), SQL Server 2005 devrait aller plus loin en matière décisionnelle en particulier grâce à son intégration dans Office 2007 (cf paragraphe sur SQL Server 2005 et le décisionnel).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010