> Data > Prenez le contrôle de vos rapports avec ReportViewer, 2e partie

Prenez le contrôle de vos rapports avec ReportViewer, 2e partie

Data - Par Brian Larson - Publié le 24 juin 2010
email

Comme vous avez pu le découvrir dans la 1ère partie de cet article, le contrôle ReportViewer dees paramètres du rapport. Dans la 1ère partie de cet article, j’expliquais comment créer et afficher un rapport local en utilisant principalement la programmation « drag-and-drop » (glisser-déplacer) pour créer le dataset.

Nous allons maintenant voir comment écrire du code servant à demander les paramètres du rapport et à fournir le dataset, ce qui vous ouvrira des possibilités infinies concernant les types de rapports que vous pouvez créer. Par exemple, il est possible de créer une application qui stocke les définitions de rapport local dans des fichiers externes, afin que vous puissiez ajouter de nouveaux rapports ou mettre à jour des rapports existants sans recompiler et redistribuer l’application.

Prenez le contrôle de vos rapports avec ReportViewer, 2e partie

Voyons comment employer le contrôle ReportViewer pour le rendu d’un rapport principal et d’un sous-rapport qui ne sont pas incorporés dans le fichier .exe ou .dll de l’application. Les définitions pour ces deux rapports existent en tant que fichiers .rdl (Report Definition Language) dans le dossier servant à l’exécution de l’application. Ces rapports sont créés sous forme de rapports de serveur de rapports dans Business Intelligence Development Studio, de sorte qu’ils portent l’extension .rdl au lieu de .rdlc (Report Definition Language Client). Le rapport principal, EmployeeTime.rdl, fournit aux utilisateurs un paramètre à sélection multiple, lequel permet de choisir un ou plusieurs types de tâches faisant l’objet d’un rapport.

Une invite et une liste des types de tâches sont codées en dur dans la définition de paramètres de rapport, comme l’illustre la figure 1. Lorsqu’un utilisateur sélectionne un ou plusieurs types de tâches, le rapport affiche le nombre total d’heures travaillées par les employés définis pour chaque type. L’utilisateur peut effectuer une exploration détaillée afin de consulter des informations sur les différents employés spécifiés pour un type de tâche, leurs semaines travaillées, ainsi que les heures effectives au cours d’une semaine donnée. L’utilisateur peut aussi développer l’historique du travail afin de faire apparaître un sous-rapport intitulé EmployeeAssignments.rdl, lequel montre les affectations pour un employé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Azure Virtual Desktop

Guide Azure Virtual Desktop

Comment optimiser les coûts, gagner en agilité, en sécurité et en conformité avec Azure Virtual Desktop ? Découvrez, dans ce Guide Infographique, les bénéfices clés pour les utilisateurs et les avantages de la mise en œuvre pour les équipes IT.

Data - Par Brian Larson - Publié le 24 juin 2010