> Data > Proscription des logiciels clients « amoindris »

Proscription des logiciels clients « amoindris »

Data - Par Collectif - Publié le 24 juin 2010
email

Création de cubes, écriture de requêtes MDX, optimisation de DTS et plus encore...

Proscription des logiciels clients « amoindris »

Pouvez-vous concevoir d’utiliser pour
votre SGBDR un frontal qui ne vous
permette pas de spécifier une
requête SQL ? La réponse est évidemment
« non ». Pourtant les développeurs
sont en quelque sorte confrontés
à  ce problème avec OLAP. Chose
surprenante, de nombreux outils
d’interrogation et de reporting standard
qui fonctionnent avec Analysis
Services sont d’une certaine manière
« amoindris », puisqu’ils ne permettent
pas aux développeurs de fournir
une instruction MDX SELECT. Le problème
est le suivant : aucun des
clients du commerce, même le plus robuste, n’est capable
d’exploiter toute la puissance de MDX. Après tout, les utilisateurs
ont peut-être seulement besoin d’une fonction d’exploration
d’un cube. Toutefois, afin d’éviter de vous retrouver
dans une impasse, choisissez un outil frontal qui
permette au développeur de spécifier des instructions MDX
SELECT personnalisées. Ce conseil pose toutefois un autre
problème. Les outils client qui n’exploitent pas MDX ne sont
pas étroitement liés à  Analysis Services, mais fournissent une
connectivité vers d’autres sources de données. Malgré tout, je ne pense pas qu’il soit trop demandé aux éditeurs d’outils
d’interrogation et de reporting de passer en paramètre une
chaîne de requête MDX SELECT.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Microsoft 365 : Sauvegarde + Sécurité

Microsoft 365 : Sauvegarde + Sécurité

Découvrez dans ce Guide iTPro, les bonnes pratiques et solutions technologiques pour sauvegarder et sécuriser les données et les identités Microsoft Office 365. Ce nouveau guide pratique et opérationnel a été réalisé par les experts DIB France.

Data - Par Collectif - Publié le 24 juin 2010