> Data > Rendre la BI accessible à  tous types d’entreprises

Rendre la BI accessible à  tous types d’entreprises

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Catherine China - Mis en ligne le 05/02/2003
Depuis 1998, Microsoft est présent aux deux bouts de la chaîne de la Business Intelligence (BI), tant côté serveur que client. C'est dans le développement d'applications analytiques personnalisées qu'il voit l'avenir de la BI. Avec SQL Server Accelerator for BI, son outil de développement rapide d'applications décisionnelles, son objectif est de rendre la Business Intelligence accessible à  tous types d'entreprises.Le point sur la stratégie BI de Microsoft avec John Eng, chef de produit US.

Rendre la BI accessible à  tous types d’entreprises

Q: Depuis 1998, vous investissez
massivement sur le décisionnel,
la Business Intelligence représente-
t-elle un nouveau défi ou
simplement la continuité de
votre stratégie de datawarehousing
?

R: John Eng : Il est vrai que le concept de
Business Intelligence n’est pas nouveau.
Les premiers outils d’aide à  la décision
ont fait leur apparition à  la fin
des années 80. En fait, la BI ou informatique
décisionnelle a d’abord été
utilisée par les spécialistes informatiques
et les départements marketing
des entreprises. Aujourd’hui, avec la
globalisation des marchés et la concurrence
de plus en plus exacerbée, c’est
une application qui est devenue stratégique
pour toutes les entreprises.
Nous avons été l’un des premiers éditeurs
du marché à  intégrer au sein
d’une offre unique tous les composants
clés d’une plate-forme de datawarehouse.
Déjà  avec l’introduction de
SQL Server 7.0, nous étions les premiers
à  proposer une véritable base de
données multidimensionnelles reposant
sur la technologie OLAP et couplée
à  des outils ETL. Avec SQL Server
2000, nous avons complété notre offre
avec la fourniture d’outils de datamining.

Q: Quelle est aujourd’hui clairement
votre stratégie en matière
de BI ?

R: John Eng : Notre stratégie est de permettre
au plus grand nombre de décisionnaires
dans l’entreprise d’accéder
facilement aux applications décisionnelles,
ce qui jusqu’alors posait un véritable
problème du fait du coût exorbitant
des solutions décisionnelles
existantes, de leur complexité de mise
en oeuvre et du temps nécessaire aux
déploiements des projets. L’autre
point important sur lequel nous focalisons
notre stratégie concerne la restitution
de l’information. Beaucoup de
décideurs et d’analystes apprécient aujourd’hui
la convivialité d’un programme
comme Excel. C’est devenu
en quelque sorte leur outil de référence
pour leurs opérations de reporting
et de constitution de tableaux
d’analyses de données. Pour réaliser
des analyses encore plus poussées,
nous proposons Microsoft Data
Analyser, dernier-né de la gamme
Microsoft Office pour l’analyse de données
OLAP. Doté d’une interface graphique
personnalisable, Data Analyzer
permet d’afficher plusieurs indicateurs
simultanément à  l’écran sous la forme
de barres, de camemberts ou de tableaux
de données dynamiques. Nous souhaitons donc avant tout démocratiser
l’aide à  la décision et permettre à 
l’ensemble des départements de l’entreprise,
de la direction générale, en
passant par le marketing, le commercial,
les ventes, la finance de disposer
de solutions de BI puissantes et adaptées
à  leurs activités. D’où notre volonté
de mener une politique de partenariat
active avec les principaux
acteurs de BI du marché, des fournisseurs
de requêteurs de type Business
Objects en passant par les éditeurs de
progiciels de gestion intégrés comme
SAP ou Lawson Software.

Q: Quel est le bilan de votre
Datawarehousing Alliance et envisagez-
vous prochainement
d’autres partenariats majeurs ?

R: John Eng : Il y a quatre ans, nous
comptions quatre partenaires au sein
de ce programme. Aujourd’hui, nous
en comptons une soixantaine dont
Business Object, Brainsoft, HP pour
n’en citer que quelques uns. La dernière
pièce maîtresse de notre offre
d’informatique décisionnelle, SQL
Server Accelerator pour BI, est par
ailleurs destinée aux intégrateurs du
marché pour qu’ils puissent développer
facilement et rapidement des solutions de Business Intelligence
prêtes à  l’emploi et personnalisées.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Data - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010