> Data > Requêtes récursives avec SQL SERVER 2005

Requêtes récursives avec SQL SERVER 2005

Data - Par Frédéric Brouard - Publié le 24 juin 2010
email

Tout le monde à déjà eu affaire au moins une fois dans sa vie à la récursion. Lorsque j'étais enfant, mes parents et moi vivions dans un immeuble parisien ou figuraient dans le hall deux glaces se faisant face. Lorsque je passais entre ces deux miroirs, mon image se reflétait à l'infini et j'étais assez fier de palper le concept de récursion sur ma personne ! C'est cela la récursion : un processus capable de se reproduire aussi longtemps que nécessaire.Mais en termes "mécaniques" nous ne pouvons accepter une récursion infinie. Dans le monde réel, nous avons besoin que le processus s'arrête parce que notre monde apparaît fermé. Woody Alen, parlant de l'infini du temps, disait "l'éternité c'est long, surtout vers la fin..." !

En informatique la récursion est une technique particulière, capable dans certains cas de traiter avec élégance des problèmes complexes : quelques lignes suffisent à effectuer un travail parfois considérable. Mais la récursion induit certains effets pervers : les ressources pour effectuer le traitement sont maximisées par le fait que chaque appel réentrant du processus nécessite l'ouverture d'un environnement de travail complet ce qui possède un coût généralement très élevé en mémoire. Heureusement, un mathématicien dont je ne me rappelle plus le nom, a découvert que tout processus récursif pouvait s'écrire de manière itérative, à condition de disposer d'une "pile"

Mais notre propos est de parler de la récursivité dans le langage de requête SQL et en particulier de ce que fait SQL Server 2005 au regard de la norme SQL:1999.

Requêtes récursives avec SQL SERVER 2005

Voici une syntaxe normative édulcorée du concept de requête récursive :

WITH [ RECURSIVE ] <surnom_requête> [ ( <liste_colonne> ) ] AS ( <requête_select> ) <requête_utilisant_surnom_requête>

Simple, n’est-ce pas ? En fait tout le mécanisme de récursivité est situé dans l’écriture de la <requête_select>. Nous allons d’abord montrer une version simplifiée, mais non récursive d’une telle requête et, lorsque nous aurons vu ce que nous pouvons faire avec le mot clef WITH, nous dévoilerons un aspect plus "sexy" de SQL, utilisant la récursivité..

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le XDR au service de la Sécurité IT

Le XDR au service de la Sécurité IT

Découvrez comment mettre à profit le Machine Learning et un traitement analytique orienté sécurité pour corréler les événements, tout en automatisant et en accélérant les processus de détection et de réponse.

Data - Par Frédéric Brouard - Publié le 24 juin 2010