> IoT > RSSI : vous avez dit « intelligence émotionnelle » ?

RSSI : vous avez dit « intelligence émotionnelle » ?

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 03 mars 2021
email

Les attributions du RSSI s’élargissent : entre cybersécurité et intelligence émotionnelle, les défis se multiplient !

RSSI : vous avez dit « intelligence émotionnelle » ?

Le rôle de l’intelligence émotionnelle croît et les RSSI en sont bien conscients.

 

De nouveaux défis …

Si le RSSI était plus perçu comme un poste technique, aux compétences non-techniques secondaires, ce n’est plus le cas. Dans une série d’entretiens avec des CISO aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans plusieurs pays européens, on note que la situation a changé.

Les aspects techniques des cyber risques et les autres risques commerciaux sont liés. Selon Scott Goodhart, CISO Emeritus chez The AES Corporation, « D’une certaine manière, le rôle du CISO 100% technique appartient au passé. Il a été remplacé par un nouveau poste, sur lequel les membres de l’entreprise comptent explicitement pour traiter les risques d’une manière beaucoup plus large et holistique. »

 

Le rôle de l’intelligence émotionnelle

Pour les deux tiers des CISO interrogés, l’intelligence émotionnelle est essentielle dans leur travail, car elle permet de mieux comprendre les autres professionnels, de collaborer efficacement, de communiquer les informations à tous au sein de l’entreprise. Cet aspect humain prend le pas.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 des Cybermenaces et Tendances 2021

TOP 5 des Cybermenaces et Tendances 2021

Découvrez dans ce nouveau rapport Acronis, fondé sur les données recueillies par plus de 100 000 terminaux dans le monde, les tendances majeures à surveiller en termes de cybersécurité et les meilleures recommandations pour rester protégé.

Les attributions évoluent au-delà du risque réseau, car la prise en compte des aspects relatifs aux technologies déployées est réelle. Selon Tim Orchard, Executive Vice President, Managed Detection and Response chez F-Secure. « Depuis plusieurs années déjà, les entreprises s’appuient sur les soft skills. La pandémie a bien montré comment les CISO – qui échangent de manière proactive avec d’autres professionnels aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de leur entreprise – peuvent occuper un rôle de leader au sein de leur entreprise ».

 

Poste, Réglementation & Responsabilités

D’autres éléments émergent dans ce rapport.

Côté sécurité de l’emploi, si les RSSI pensent que leur poste est relativement bien assuré, un peu plus d’un tiers envisagent toutefois de quitter leur poste ou de changer de profession.

Ils consacrent beaucoup de temps avec des communautés d’intérêt externes (tables rondes …). Enfin, la réglementation et la protection de la vie privée sont des responsabilités croissantes.

 

Source F-Secure & Omnisperience – Rapport « CISOs’ New Dawn »

IoT - Par Sabine Terrey - Publié le 03 mars 2021