> Cloud > Ruby : Salesforce rachète Heroku

Ruby : Salesforce rachète Heroku

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 10 décembre 2010
email

Salesforce.com vient d’acquérir la plate-forme de développement d’applications Ruby.

Le montant de la transaction atteint 212 millions de dollars.

Ruby : Salesforce rachète Heroku

« La prochaine ère du Cloud Computing, que nous dénommons ‘Cloud 2’, sera sociale, mobile et en temps réel, résume Marc Benioff, Président et CEO de salesforce.com. Ruby est le langage de Cloud 2 et Heroku l’environnement PaaS leader pour cette communauté croissante. Nous sommes convaincus que cette acquisition permettra à salesforce.com de se positionner comme un acteur incontournable du marché du développement d’applications de nouvelle génération. »

Après VMForce et le développement Java, Salesforce fait donc une nouvelle infidélité à son langage, l’Apex.
Heroku, l’environnement PaaS (Platform-as-a-Service) pour les applications Ruby, a été spécialement conçu pour fonctionner en environnement ouvert et exploiter pleinement ce langage. Aujourd’hui, Heroku sous-tend plus de 106.000 applications conçues par une communauté de développeurs Ruby particulièrement dynamique.

Heroku a été fondé en 2007 avec pour objectif de rendre le déploiement et l’administration des applications de Cloud Computing aussi simples que leur développement. Ainsi, la plate-forme intègre un workflow et une interface conçus pour reproduire les modes de travail des développeurs ; proposée sous forme de service, elle ne nécessite ni machine virtuelle à administrer, ni logiciel à installer, ni matériel à paramétrer.

Avec une communauté en pleine expansion comptant déjà plus d’un million de développeurs, Ruby a servi notamment à la création de Twitter.

Plus d’informations : Heroku

Téléchargez gratuitement cette ressource

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Avec une vision complète des ressources réseau, le logiciel phare de Progress, WhatsUp Gold, permet au CROUS Paris d’optimiser ses ressources humaines, dans la mesure où le temps normalement alloué à la surveillance réseau est désormais consacré à d’autres projets.

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 10 décembre 2010