> Cloud > Une virtualisation efficace passe par l’accélération des données

Une virtualisation efficace passe par l’accélération des données

Cloud - Par Éric Leblanc - Publié le 17 mars 2014
email

La virtualisation a un impact fort sur les infrastructures télécoms qui se transforment en goulot d'étranglement.

Une virtualisation efficace passe par l’accélération des données

Ainsi, que ce soit pour les données, les infrastructures ou les datacenters, elle nécessite la mise en place d’une solution d’accélération de données. Cette technologie répond en effet aux challenges de la gestion des infrastructures en temps réel et apporte l’évolutivité nécessaire pour supporter les importants volumes de données (Big Data) que la virtualisation génère et qui sont véhiculés à travers le WAN.

Prendre en compte la partie immergée de l’iceberg.

Les entreprises doivent donc être sensibilisées à plusieurs points essentiels. D’une part, l’optimisation des infrastructures virtualisées par des machines physiques est coûteuse, compliquée et souvent limitée en termes d’évolutivité. D’autre part, elles doivent pouvoir faire face aux effets écrasants que la virtualisation peut avoir sur le WAN et aux risques d’instabilité du réseau qu’une technologie de cette envergure engendre. Ce dernier point peut amener les entreprises à investir d’importantes sommes d’argent dans des solutions virtuelles non adaptées à leurs besoins.

Le binôme cloud-accélération de données pour une meilleure virtualisation.

La montée en puissance du cloud a fait émerger de nouvelles problématiques liées à la virtualisation que des solutions logicielles telles que l’accélération de données sont en mesure d’adresser directement.

Les organisations sont confrontées à l’augmentation constante des données (Big Data) qui doivent être stockées, sauvegardées et mises à jour en temps réel. En parallèle, elles doivent également tenir compte de l’instabilité du réseau ou encore des risques d’interruption de service et des difficultés de reprises après sinistre.

  • Les processus de réplication peuvent impacter la performance du réseau, amoindrir le niveau de qualité de service et, par extension, nuire aux performances des fournisseurs de services : problèmes de latence, indisponibilité du réseau, etc. Les entreprises peuvent donc être confrontées à des difficultés que ce soit lors de la réplication ou de la migration entre VM et serveurs physiques et inversement. Dans ce cas, l’accélération de données apporte une meilleure gestion de la bande passante et permet une réplication simple, rapide et efficace.
  • La migration de données peut s’avérer encore plus complexe et plus longue dans un environnement virtualisé. Ici encore, l’accélération de données permet d’améliorer la disponibilité des applications ainsi que la prise en charge des serveurs virtuels et physiques. En outre, elle permet l’adéquation avec les accords SLA ainsi que l’optimisation des coûts de gestion du stockage. De même, le déplacement de machines virtuelles (VM) d’un serveur à l’autre peut impacter considérablement la bande passante, ralentir l’activité, voire être à l’origine d’une interruption de service.

L’automatisation : la meilleure façon de tirer parti de son infrastructure virtualisée.

Au-delà des performances et de la disponibilité, les administrateurs ont besoin de solutions qui leur permettent de gérer simplement leur infrastructure. Dans ce contexte, l’automatisation de la gestion des ressources apporte une plus grande flexibilité aux administrateurs et permet de mieux gérer les infrastructures en résolvant rapidement et efficacement les problèmes liés à la virtualisation.

En outre, le déploiement de services réseau virtualisés uniquement à partir de la couche IP facilite le déploiement de nouveaux services. La possibilité pour les clients d’accéder à ces services en un seul clic représente un véritable avantage concurrentiel pour les fournisseurs – sans cesse confrontés à la nécessité de renouveler et dynamiser leurs offres pour fidéliser leur clientèle.

Au même titre que l’accélération de données permet d’obtenir d’aussi bonnes performances réseaux que celles du LAN, les solutions logicielles offrent la possibilité de gérer un réseau virtuel et/ou hybride de manière moins coûteuse, plus simple, plus rapide et totalement contrôlée.

En outre, ces solutions apportent une nouvelle flexibilité en matière de budget de fonctionnement, grâce à la consolidation du réseau, à la réduction des coûts de l’accélération de données, ainsi qu’aux offres de souscription limitées dans le temps.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Cloud - Par Éric Leblanc - Publié le 17 mars 2014