> Data > XML for ANALYSIS

XML for ANALYSIS

Data - Par Rob Ericsson - Publié le 24 juin 2010
email

XML for Analysis (XMLA), une norme de service Web proposée et prise en charge par Microsoft et les grands éditeurs OLAP, associe les services Web et les technologies OLAP en proposant un schéma XML pour les applications OLAP et de data-mining. Pour l’essentiel, XMLA permet d’explorer et d’interroger les données multidimensionnelles par le biais de services Web, ce qui signifie que les applications analytiques peuvent évoluer de leur structure client/serveur coûteuse et difficile à maintenir vers une architecture orientée Web plus souple.XML for Analysis (XMLA), une norme de service Web proposée et prise en charge par Microsoft et les grands éditeurs OLAP, associe les services Web et les technologies OLAP en proposant un schéma XML pour les applications OLAP et de data-mining. Pour l’essentiel, XMLA permet d’explorer et d’interroger les données multidimensionnelles par le biais de services Web, ce qui signifie que les applications analytiques peuvent évoluer de leur structure client/serveur coûteuse et difficile à maintenir vers une architecture orientée Web plus souple.

La spécification XMLA, disponible à l’adresse http://www.xmla.org, décrit les objectifs de conception suivants :

• Proposer aux fournisseurs d’accès aux données distantes une API standard que les développeurs d’applications peuvent employer de manière universelle via Internet ou un intranet d’entreprise pour l’accès aux données multidimensionnelles.

• Optimiser une architecture sans état qui ne requiert aucun composant client et uniquement des allers et retours réduits au minimum entre le client et le serveur.

• Prendre en charge des mises en oeuvre technologiquement indépendantes des fournisseurs XMLA, lesquelles fonctionnent avec n’importe quels outils, langages de programmation, technologies, plates-formes matérielles ou périphériques.

• S’appuyer sur les normes Internet ouvertes telles que SOAP, XML et HTTP.

• Exploiter et réutiliser les principes réussis de la conception OLE DB pour les applications OLAP et les fournisseurs OLED DB pour XMLA.

• Utiliser efficacement les sources de données standard telles que les bases de données OLAP relationnelles et les applications de datamining.

En satisfaisant à ces objectifs de conception, XMLA propose une méthode normalisée, ouverte pour l’accès aux données multidimensionnelles de sources multiples via les services Web, tout en prenant en charge de nombreux éditeurs.

XMLA repose sur SOAP et vous pouvez l’employer à partir de n’importe quel langage de programmation d’application capable d’appeler des méthodes SOAP, par exemple Visual Basic, .NET, Perl ou Java. SOAP est un protocole léger, basé sur XML, destiné à l’échange d’informations structurées et de type sur le Web. Les informations structurées incluent du contenu et une indication de la signification de celui-ci. Par exemple, un message SOAP peut comporter une balise XML intitulée CustomerName (NomClient), qui contient les informations de nom de client. Un message SOAP est un document XML constitué d’une enveloppe SOAP (l’élément racine XML servant de conteneur au message), d’un en-tête SOAP facultatif contenant les informations spécifiques à l’application (par ex., les informations d’authentification personnalisée) et d’un corps SOAP, lequel contient le message à envoyer. L’appel des méthodes SOAP consiste simplement à encapsuler les arguments pour la méthode SOAP dans XML et à envoyer la requête au serveur. Comme l’objectif global de SOAP est la simplicité, le protocole est modulaire et facile à étendre à de nouveaux types d’applications capables de tirer parti des services Web. Vous pouvez recourir aux normes Internet afin d’intégrer SOAP à vos systèmes existants. La plupart des grandes plates-formes de développement proposent la prise en charge des appels de services Web basés sur SOAP. Java 2 Enterprise Edition (J2EE) et Microsoft .NET Framework assurent une excellente prise en charge des services Web, rendant ainsi l’appel de services distants pratiquement transparent pour les développeurs.

Outre la possibilité d’utiliser directement XMLA, vous pouvez employer la bibliothèque ADO MD.NET basée sur Microsoft .NET pour créer des applications .NET qui font appel à XMLA. ADO MD.NET est le successeur d’OLE DB pour ADO MD basé sur OLAP. Le présent article n’aborde pas ADO MD.NET, mais présente plutôt l’utilisation du protocole XMLA sous-jacent pour créer une application analytique sur n’importe quel périphérique ou plate-forme ou avec n’importe quel langage qui prend en charge XML. Je pars du principe que vous avec des connaissances fondamentales d’OLAP, que vous êtes un peu familier de MDX et que vous avez des notions de XML. Vous trouverez une introduction élémentaire dans l’article « A Web Service Primer » de Venu Vasudevan, à l’adresse http://webservices.xml.com/pub/a/ws/2001/04/04/webservices/index.html.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 5 Piliers du Search sur site

Les 5 Piliers du Search sur site

CDO, CMO, CCO, découvrez comment augmenter votre performance digitale, améliorer votre efficacité opérationnelle et optimiser l'expérience client grâce au Yext Search Experience Cloud. Mettez toute la puissance des Verified Answers au profit de la visibilité de vos services digitaux, téléchargez le livre blanc Yext et bénéficiez d’une démo complète.

Data - Par Rob Ericsson - Publié le 24 juin 2010