> Cloud > 68% des malwares proviennent du Cloud ou du Shadow IT

68% des malwares proviennent du Cloud ou du Shadow IT

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 25 août 2021
email

Quelles sont les tendances dans l'utilisation des services et applications cloud, et les menaces liées au web et au cloud ?

68% des malwares proviennent du Cloud ou du Shadow IT

97 % des apps cloud sont non gérées

Dans un contexte fort de prolifération des applications cloud, les logiciels malveillants (provenant du cloud) atteignent 68 % des logiciels malveillants diffusés.

L’adoption de ces applications a augmenté de 22 %  (6 premiers mois de 2021) et l’entreprise (500 à 2 000 employés) utilise 805 applications et services cloud distincts.

97 % de ces applications relèvent du Shadow IT : elles ne sont ni approuvées, ni prises en charge, ni sécurisées par les équipes informatiques.

Les apps de stockage dans le cloud représentent près de 67 % de la transmission de logiciels malveillants dans le cloud, et les documents Office malveillants 43 % des téléchargements de logiciels malveillants. 

De plus, 35 % des tâches au sein d’AWS, d’Azure et de Google Cloud Platform sont non restreintes, donc ouvertes à la consultation publique par n’importe qui sur Internet.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IA : Quels scénarios prioriser ?

IA : Quels scénarios prioriser ?

L’intelligence artificielle (IA) est passée de la science-fiction au monde réel, mais quels sont les scénarios à prioriser pour exploiter tout le potentiel de l’IA en entreprise ? découvrez les meilleures approches pour y parvenir, dans ce rapport « The Economist - Intelligence Unit » parrainé par Microsoft.

Les identifiants Google
Une nouvelle opportunité d’attaque est identifiée :

  • 97 % des utilisateurs de Google Workspace ont autorisé au moins une app tierce à accéder à leur compte Google d’entreprise exposant des données à des tiers

en raison de paramètres tels que « Afficher et gérer les fichiers de votre Google Drive ».

Selon Ray Canzanese, directeur de la recherche sur les menaces chez Netskope, les entreprises « doivent privilégier une architecture de sécurité qui fournit un contexte pour les applications, les services cloud et l’activité des utilisateurs web, et qui applique des contrôles de confiance zéro Trust pour protéger les données, quel que soit le lieu et le mode d’accès ».
  
Exfiltration des données

Les employés tentent d’exfiltrer des données professionnelles avant de quitter leur emploi en téléchargeant trois fois plus de données sur des apps personnelles au cours des 30 derniers jours d’emploi.

  • 15 % des données proviennent d’une instance d’app d’entreprise ou violent directement une politique de données d’entreprise

  
Source Netskope – Netskope Cloud and Threat Report – juillet 2021
 

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 25 août 2021