> Cloud > Amazon veut amener le Big Data dans les PME

Amazon veut amener le Big Data dans les PME

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 28 novembre 2011
email

« Le Big Data est bien plus que de l’analyse de données ». Werner Vogels, CTO d’Amazon, était récemment de passage à Paris pour promouvoir l’offre Big Data de l’entreprise et le partenariat avec la société française Ysance.

Pour lui, le Big Data recouvre une large gamme d’activités, toutes évidemment gérées par la gamme Amazon Web Services.


Collecte, stockage, organisation, analyse et partage, chacune de ces étapes nécessite de nouvelles technologies pour atteindre les objectifs business associés. « Le principal driver du big data est d’en tirer un avantage concurrentiel », indique Vogels, qui revendique le fait qu’Amazon ait toujours été un « Big Data player » avec sa quantité impressionnante de recommandations et commentaires à traiter.

« Avant, les entreprises pouvaient acheter de très grosses machines pour leurs bases de données. Mais tout hardware à ses limites. Ou alors il faut acheter une infrastructure tellement énorme que c’est un gaspillage de ressources », poursuit le responsable.

« Sur les six derniers mois, une centaine de nouvelles compagnies ont été créées aux Etats-Unis, uniquement dédiées à l’analyse Big Data ». Si le marché américain semble donc florissant, dans l’hexagone, ce domaine est souvent considéré comme une préoccupation réservée aux grandes entreprises. « Pourtant on constate qu’elles ont les mêmes problématiques avec ce déluge de données », rétorque Romain Chaumais, Directeur Business Intelligence d’Ysance. « L’accélération du business fait que les responsables marketing ou de ventes demandent des analyses sur des informations qui n’étaient pas initialement prévues. Sans approche Big Data on ne sait pas répondre a posteriori a ces choses non prévues ».

30 000 cœurs à 1 000 dollars

Le cloud computing et la tarification à la consommation vont permettre à des compagnies de taille plus modeste de profiter de ces nouveaux outils. Ysance s’appuie notamment sur l’offre Map Reduce d’Amazon pour fournir à ses clients la puissance dont ils ont besoin. « Nous n’avons pas besoin de créer d’outils Big Data puisqu’ils existent déjà. Nous héritons de la technologie bâtie par Amazon et des spécifications techniques taillés pour ces opérations ».

« Vous ne verrez plus aujourd’hui une nouvelle entreprise se monter sans faire de l’analyse de données », affirme Werner Vogels. Une vision soutenue par le responsable d’Ysance qui estime le marché à un milliards d’euros sur l’année.

Amazon vise également le marché de l’HPC avec des instances EC2 (Elastic Compute Cloud) pouvant fournir rapidement plusieurs dizaines de milliers de cœurs GPU. Ainsi, une heure de calcul sur 30 000 cœurs sera facturé environ 1 000 dollars. « Pour du calcul à haute performance de ce type, ce n’est pas beaucoup », conclue Werner Vogels.

Plus d’informations : Amazon
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 28 novembre 2011