> Data > Big Data, comment faire le bon choix ?

Big Data, comment faire le bon choix ?

Data - Par Ludovic Merger - Publié le 24 juin 2014
email

Les données dans les entreprises sont de plus en plus volumineuses et pour le moment elles peinent à être exploitées.

Big Data, comment faire le bon choix ?

Ce que l’on appelle « Big Data » correspond au volume de données conséquentes que les entreprises de demain devront collecter, stocker et surtout analyser pour en tirer des informations. Avec l’expansion des appareils connectés, les entreprises pourront connaître les tendances de ses clients ou de leurs infrastructures et donc adapter leur système d’informations (SI) en fonction de ces informations et de ces données internes. Pourtant, peu d’entreprises s’ouvrent au Big Data. Pourquoi ? Le coût car un environnement «Big Data» nécessite un investissement financier et humain qui concerne toute l’entreprise.

Aujourd’hui, il suffit de renseigner le mot clef « Big Data » sur un moteur de recherche pour se rendre compte des nombreuses solutions prétendant répondre à ce besoin, mais qu’en est-il vraiment ? En effet, les solutions « Big Data » fleurissent de toute part, libres, payantes, et pourtant toutes ne ciblent pas les mêmes entreprises. Par exemple, dans les produits libres on retrouve des logiciels très techniques, qui requièrent des compétences en développement. Ces solutions offrent des outils (logiciels) qui permettront de définir et d’implémenter votre architecture Big Data dans votre environnement. Il existe généralement de nombreuses documentations ainsi que des communautés pour vous aider dans votre démarche. Cependant, cela reste très orienté « développement » : ces solutions proposent uniquement une base qui permettra de collecter et stocker les données. À vous ensuite de développer un environnement graphique plus accessible pour pouvoir analyser ces données. Certaines de ces solutions libres proposent des environnements graphiques prédéfinis mais trop simplistes pour pouvoir être exploités.

L’avantage des solutions payantes est justement d’offrir un environnement rapidement accessible par tous, aussi bien des personnes techniques que des personnes souhaitant uniquement analyser les données pour en extraire les tendances. Il existe dans ces solutions différentes approches, certaines seront plus fermées et limiteront l’analyse vers des domaines plus orientés sécurité ou BI (Business Intelligence) alors que d’autres, plus transversales permettront de répondre à l’ensemble des entités d’une entreprise (sécurité informatique, opérationnelle, marketing, etc.).

Le Big Data ne concerne pas que les entités informatiques d’une société. Même si ces données sont informatiques, l’analyse et l’interprétation sont, quant à elles, profitables à tous : un projet tel que celui-ci est un réel projet d’entreprise. Bien qu’il soit rare aujourd’hui de voir des personnes du marketing, des métiers ou des ressources humaines impliquées au début des projets « Big Data », c’est pourtant bien eux les principaux intéressés. En effet, lorsque ces types de projets sont aboutis, on constate que des rapports leurs sont transmis et ces derniers sont issus des résultats d’analyses de données collectées par l’environnement « Big Data »

Il existe encore de nombreuses entreprises ayant fait le choix d’avoir un outil pour chacune de ses entités : SIEM pour la sécurité, BI pour les métiers, etc. Or, combien coûtent ces différentes solutions et les investissements humains engagés pour chacune d’entre elles ? Un projet de « big data » nécessite l’investissement de plusieurs entités et le choix d’une solution doit se faire en fonction des besoins de chacun. Ainsi, la tendance actuelle est d’offrir des solutions transversales profitables à tous et non plus d’avoir différentes solutions traitants chacune d’entre elles d’une seule partie d’un système d’information. Il n’est plus rare de voir des témoignages d’entreprise ayant fait le pari d’investir dans ce type de solution et d’en tirer des bénéfices non négligeables et ceci pour l’ensemble des départements d’une société.

Les entreprises sont encore trop frileuses : le Big Data fait référence à big projet, ce qui signifie big investissement. Cependant, elles devront passer au Big Data si elles veulent rester compétitives et avoir un train d’avance en fonction des tendances qu’elles auraient pu analyser grâce aux données collectées. De plus, comme nous venons de le voir, l’évolution des outils permet d’alléger les coûts. Aujourd’hui, miser sur le Big Data c’est parier sur l’avenir surtout avec les tendances actuelles où l’on a de plus en plus de personnes connectées n’importe quand et n’importe où. Cela laisse forcement des informations qui intéresseront les entreprises.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment protéger les données Microsoft Office 365 ?

Comment protéger les données Microsoft Office 365 ?

Savez-vous quelles sont les causes les plus fréquentes de perte de données dans Office 365 et pourquoi il ne faut pas compter seulement sur la Corbeille ou sur One Drive ? Découvrez, dans ce livre blanc Carbonite, quelles sont les mesures et les solutions qui permettent de garantir la protection des données Office 365.

Data - Par Ludovic Merger - Publié le 24 juin 2014

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT