> Data > BPI Network : la transformation digitale décryptée par les informaticiens

BPI Network : la transformation digitale décryptée par les informaticiens

Data - Par Tristan Karache - Publié le 10 décembre 2015
email

Selon une étude de BPI Network et Data Dimension, les équipes informatiques jugent insuffisants les efforts de leurs entreprises pour s’engager dans la transformation numérique.

BPI Network : la transformation digitale décryptée par les informaticiens

Constat inquiétant, de nombreux professionnels responsables réseaux, de datacenters et de systèmes trouvent que le manque de compétences clés, l’insuffisance de planification ou de financements et un problème de communication avec les équipes opérationnelles sont autant d’obstacles freinant la rénovation des infrastructure vieillissantes au sein d’entreprises de toutes tailles. Cette obsolescence impacte fortement la productivité des équipes IT, 80 % des informaticiens avouent consacrer au moins 50 % de leur temps au dépannage et à la maintenance des systèmes en place. 17 % expliquent passer 90 % de leur journée de travail sur des tâches de maintenance de routine. Au menu des principales fragilités, on retrouve la planification à long terme, le développement applicatif, l’analytique des données et le génie logiciel.  

Le problème réside également dans la part de communication faite par les dirigeants des entreprises concernant les projets. Seulement 15 % des sondés indiquent disposer d’un plan détaillé pour cette transformation, au finalplus de 80 % signalent que la roadmap ne donne qu’une orientation globale. Le sentiment de n’être pas pris au sérieux est aussi un fait rapporté par cette enquête avec la moitié des participants qui pensent que les dirigeants d’entreprise ont une vision négative du département informatique.

La collaboration entre les équipes informatiques et opérationnelles est pour 45% tout simplement mal ou pas mise en place, 18% parlent d’équipes transversales actives au sein de leur entreprise. Pour 14%, le dialogue est presque totalement rompu avec les équipes opérationnelles. Les communications entre les deux entités ne se font que rarement ou en cas de nécessité. Rivalité absurde et contre-productive, 52 % pensentque les responsables opérationnels attendent trop longtemps pour les associer au processus, qu’ils ne leur affectent pas suffisamment de budget et de ressources pour remplir leurs objectifs (48 %) et qu’ils sont à l’origine de modifications dans le cahier des charges avant que le travail puisse être mené à bien (46 %).

Au final, plus de 70% des informaticiens jugent que l’entreprise n’est pas encore ou insuffisamment engagée sur la voie de la transformation numérique et 35% trouvent que leur entreprise amorce d’une bonne manière ce transfert vers ces nouvelles technologies. Léger signe d’espoir, la moitié des interrogés pensent que leur entreprise va à terme migrer « la totalité » (13 %) ou « la plupart » (37 %) de ses opérations vers le cloud même si 11% estiment qu’une telle action « ne présente pas d’intérêt » pour leur activité. A signaler que sur ce point, 34 % utilisent le cloud pour le stockage de données et 45 % pour l’accès à des applications en mode SaaS.



 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Répondre aux exigences du SD-WAN

Répondre aux exigences du SD-WAN

Découvrez dans cette infographie les exigences clés pour implémenter un réseau SD-WAN adapté, efficace et sécurisé...

Data - Par Tristan Karache - Publié le 10 décembre 2015