> Cloud > Colt ouvre les portes de son nouveau Data Center modulaire

Colt ouvre les portes de son nouveau Data Center modulaire

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 10 décembre 2010
email

Le bâtiment ne paie pas de mine. Aucune enseigne, aucun logo, pas de décorations superflues. Et pourtant c’est bien là, à Welwyn, dans la banlieue nord de Londres, que Colt a discrètement installé un de ses data centers, appelé London 3.

La sécurité, en revanche, est omniprésente. Un tourniquet permet de traverser les grilles ornées de barbelés. Une fois à l’intérieur, contrôles d’identité, badges, et codes d’accès sont obligatoires pour espérer circuler dans le centre. La société ne plaisante pas avec les données de ses clients.

Colt ouvre les portes de son nouveau Data Center modulaire


Si cette dernière nous a ouvert ses portes, c’est pour nous présenter sa dernière innovation, le data center modulaire. Annoncée cet été, l’infrastructure est désormais une réalité. La promesse de l’entreprise était de fournir un data center prêt à l’emploi en seulement quatre mois, quand la construction d’une structure traditionnelle en nécessite environ dix-huit. Pour cela, une organisation séparée a été mise en place au sein de Colt : Data Center Infrastructure Services (DCIS).

Et c’est Guy Ruddock, directeur DCIS, qui fait office de guide. Celui-ci est particulièrement enthousiaste lorsqu’il s’agit de présenter les atouts de ce système. « Nous construisons le data center en moins de temps qu’il ne vous en faudra pour le câbler » prévient-il à l’attention des futurs clients.

Le principe est simple. Colt fabrique le centre de données par tranches de 500m², intégrant les éléments d’alimentation, de refroidissement et de sécurité, le teste, puis transporte tous les modules pour les réassembler, soit dans un centre géré par Colt, soit directement sur le site du client, n’importe où en Europe. La standardisation des éléments et la chaîne de production permettent d’obtenir ces délais raccourcis. « Nous organisons des visites pour les clients car lorsqu’on leur explique notre concept, ils ne nous croient pas » explique Médéric Ménard, directeur commercial pour Colt France.

« Nous devions repenser le data center », poursuit Chris Grant, directeur commercial de Colt à Londres. « Les solutions traditionnelles étaient trop chères et trop longues à mettre en place. Après une étude des besoins clients, nous avons réalisé que nous pouvions satisfaire entre 80% et 90% des demandes avec une construction standardisée ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 10 décembre 2010