> Data > Cybersécurité : les PME françaises minimisent les risques

Cybersécurité : les PME françaises minimisent les risques

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 11 janvier 2022
email

Quel est le degré de préparation des PME et TPE françaises face aux risques liés à la cybersécurité ? Entre maturité et sous-estimation.

Cybersécurité : les PME françaises minimisent les risques

La cybersécurité = un enjeu connu encore peu mature

Le sujet de la cybersécurité est connu des chefs d’entreprise avec 95 % qui ont l’impression de bien connaître ce qu’est la cybersécurité. Mais des écarts apparaissent en termes de connaissance selon la taille de l’entreprise :

  • des chefs d’entreprises de la Région Île de France – 76% ; +13 points vs global
  • des chefs d’entreprises de plus de 20 salariés – 83%, + 20 points

Cependant, selon 1 PME sur 5 :

  • personne dans l’entreprise ne prend en charge les sujets liés à la cybersécurité

Alors que pour un tiers des entreprises de 20 à 249 salariés, un collaborateur est dédié à l’IT.

La minimisation des risques

Les chefs d’entreprise, conscients des risques, surestiment leur niveau de protection et minimisent le risque personnel. Pourtant, on note une augmentation des attaques, et notamment auprès des TPE/PME.

Si selon 25%, leur entreprise présente un risque élevé d’être touchée par une cyberattaque (3% très élevé), 21% pensent ce risque très faible.

  • Selon 80% : leur entreprise bien protégée contre ces risques 

25% : tout à fait protégée – 5% : pas du tout protégée

La cybersécurité est un enjeu pour les secteurs du BTP Construction, de l’agriculture et de l’industrie.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Une surestimation du coût d’une protection efficace

99% ont recours à au moins un outil spécifique pour protéger l’entreprise, et 90% à au moins 3 outils (antivirus, pare-feu et sauvegarde de données gérée en interne). 

Mais les entreprises n’effectuent pas de sauvegarde de données externalisée, gérée par un professionnel informatique – 40%.

Les chefs d’entreprises évaluent le coût d’une protection efficace à plus de 100€ par mois – 56%, quand de nombreux outils de protection ou packs sont disponibles pour 100€ ou moins. 

 

Le sentiment d’être bien accompagné et sensibilisé

Les chefs d’entreprise se sentent suffisamment accompagnés et sensibilisés sur le sujet – 76%. Se sentir bien accompagné dépend du soutien reçu et de l’estimation plus ou moins forte du risque encouru.

Par ailleurs, si 61% ont mis en place un programme de sensibilisation à destination des collaborateurs, on relève des différences entre les chefs d’entreprise :

  • L’Île de France – 80%
  • Les autres régions – 56%
  • Entreprises de plus de 20 salariés – 76%
  • Celles de moins de 20 salariés – 59%

 

Source IFOP et XEFI – Enquête 400 chefs d’entreprises privées de 3 à 249 salariés – 2 au 25 novembre 2021

 

 

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 11 janvier 2022