> Data > Démystification du débogage dans SQL Server 2005

Démystification du débogage dans SQL Server 2005

Data - Par Niels Berglund - Publié le 24 juin 2010
email

Pour déboguer une procédure stockée T-SQL dans SQL Server 2000, vous faites appel à l’Analyseur de requêtes (Query Analyzer). Il suffit de cliquer avec le bouton droit de la souris sur la procédure stockée et de sélectionner Débogage (Debug). Dans SQL Server 2005, l’Analyseur de requêtes est remplacé par SQL Server Management Studio et il serait logique de penser que la démarche sera similaire, à savoir cliquer avec le bouton droit de la souris sur la procédure stockée T-SQL et sélectionner la fonction de débogage de Management Studio. Ce n’est malheureusement pas aussi simple car vous ne trouverez aucune option de débogage.Dans SQL Server 2005, le débogage d’une procédure stockée T-SQL passe par l’utilisation de l’environnement de développement Visual Studio 2005. Mais, avant d’en arriver là, il faut avoir de la matière à déboguer. Au lieu de reprendre une procédure stockée existante ou d’en créer une dans Management Studio, nous allons en construire une via le type de projet mal connu Database de Visual Studio 2005. Dans les projets Database, vous pouvez accéder au Query and View Designer, lequel fournit des outils graphiques pouvant servir à créer des procédures stockées T-SQL.

Démystification du débogage dans SQL Server 2005

Les projets Database servent à stocker des références à des bases de données, à exécuter des scripts et requêtes SQL, ou encore à utiliser des fichiers de commandes pour exécuter plusieurs scripts SQL. Vous pouvez aussi exploiter la prise en charge intégrée du contrôle de source de vos fichiers de script. Pour créer un projet Database, vous avez le choix entre sélectionner New, Project dans le menu File de Visual Studio 2005 ou utiliser la combinaison de touches de raccourci Ctrl+Alt+N. Dans la boîte de dialogue New Project qui apparaît, développez le noeud Other Project Types dans l’arborescence du volet gauche et sélectionnez Database. Dans le volet droit, sélectionnez ensuite Database Project sous le libellé Visual Studio installed templates. Attribuez un nom et un emplacement au projet, puis cliquez sur OK. Une boîte de dialogue de connexion s’affiche alors et vous donne la possibilité de réutiliser une connexion existante (s’il y en a une) ou d’en créer une nouvelle. La figure 1 illustre la boîte de dialogue pour la création d’une nouvelle connexion. Les exemples présentés dans cet article font appel à la base de données exemple AdventureWorks de SQL Server 2005.

Après avoir choisi la connexion à employer (ou créé une nouvelle connexion), vous disposez d’un nouveau projet Database dans une nouvelle solution. Dans Visual Studio 2005, la solution représente l’unité de gestion la plus grande et elle contient un ou plusieurs projets avec un ou plusieurs fichiers de code.

Visual Studio 2005 comporte deux fenêtres d’explorateur. La fenêtre Solution Explorer, qui apparaît à droite, permet de visualiser les projets et fichiers au sein d’une solution. La fenêtre Server Explorer, visible à gauche, affiche des informations sur les connexions de base de données et des informations système concernant les serveurs sur le réseau. Si les fenêtres Solution Explorer et Server Explorer sont masquées, vous pouvez les afficher à partir du menu View ou au moyen des combinaisons de touches de raccourci Ctrl+Alt+L (Solution Explorer) et Ctrl+Alt+S (Server Explorer).

Pour créer une procédure stockée T-SQL, sélectionnez Add New Item dans le menu Project (ou utilisez la combinaison de touches Ctrl+Shift+A). Dans la boîte de dialogue Add New Item, illustrée à la figure 2, vous avez le choix entre différents modèles d’éléments, notamment des modèles pour les procédures stockées, les scripts de déclencheur et les scripts de création de tables. Ces modèles sont personnalisables et vous pouvez même ajouter les vôtres.

Pour créer une procédure stockée T-SQL en vue du débogage, sélectionnez le modèle Stored Procedure Script, attribuez-lui un nom, puis cliquez sur OK. Un modèle de fichier de script apparaît alors et contient un squelette de code servant à créer une procédure stockée. Le modèle inclut le code permettant de supprimer une procédure stockée existante, de créer une procédure stockée et d’attribuer des autorisations execute. Il ne vous reste plus qu’à écrire le code à exécuter dans la procédure stockée. Vous pouvez même obtenir de l’aide pour cette tâche. En cliquant avec le bouton droit de la souris sur le fichier de script, un menu contextuel contenant l’option Insert SQL apparaît. Il suffit de sélectionner cette option pour ouvrir l’outil Query and View Designer (également connu sous l’appellation Générateur de requête).

Le Générateur de requête propose des outils graphiques pour la création de procédures stockées, mais aussi de requêtes, vues et fonctions in-line. Il est constitué de quatre volets disposés verticalement, dans l’ordre suivant :
• Volet Diagram. Ce volet, visible en haut de la fenêtre, affiche les tables, vues et fonctions cible de l’interrogation.
• Volet Criteria. Celui-ci contient une grille de type feuille de calcul, dans laquelle vous définissez les colonnes à afficher, les critères de sélection, ainsi que d’autres critères.
• Volet SQL. Celui-ci contient un éditeur de texte qui affiche l’instruction SQL créée par le Générateur de requête. Vous pouvez modifier cette dernière ou écrire votre propre instruction.
• Volet Results. Ce volet, visible au bas de la fenêtre, affiche les résultats des requêtes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Surveillance du SI : Cas client du CROUS Paris

Avec une vision complète des ressources réseau, le logiciel phare de Progress, WhatsUp Gold, permet au CROUS Paris d’optimiser ses ressources humaines, dans la mesure où le temps normalement alloué à la surveillance réseau est désormais consacré à d’autres projets.

Data - Par Niels Berglund - Publié le 24 juin 2010