> Cloud > L’économie du cloud

L’économie du cloud

Cloud - Par Greg Shields - Publié le 24 mai 2012
email

Vous en avez probablement assez et vous êtes fatigué de tout ce battage marketing.

L’économie du cloud

Pourtant, la notion de cloud évolue progressivement du « allez-vous l’intégrer à votre stratégie de services informatiques ? » vers le « quand allez-vous franchir le pas ? ». Même Microsoft a publié des documents intéressants tels que « The Economics of the Cloud ». Ce document a certes été publié il y a plus de six mois, il n’en est pas moins précieux pour un directeur informatique qui doit prendre une décision concernant le cloud.

Une fois la décision prise d’implémenter une infrastructure de cloud, l’étape suivante porte sur son mode de construction. Deux approches diamétralement opposées semblent constituer les principales options à l’heure actuelle : la création de votre propre cloud privé ou l’achat du cloud public d’un tiers.

Quasiment toutes les approches informatiques diamétralement opposées finissent par aboutir à une combinaison d’un peu de chaque. Les mainframes et le client/serveur ont connu différents mouvements pendulaires jusqu’à atteindre un point où les deux approches sont à peu près à égalité. Il ne serait pas inconsidéré de notre part de supposer que le débat cloud privé contre cloud public prendra vraisemblablement le même chemin.

Au moment de décider si le cloud privé ou le cloud public est plus approprié dans votre cas, le chemin le plus pertinent se trouve probablement quelque part entre les deux. Mais que signifie ce « entre les deux » pour un directeur informatique confronté à un choix ? En réalité, cela représente beaucoup.

Les entreprises ont déjà largement investi dans la virtualisation. Selon le cabinet Gartner Inc., un peu plus de la moitié des charges de travail informatiques seront virtualisées d’ici la fin 2012. Nombre de technologies sous-jacentes qui apparaissent dans l’informatique de cloud privé existent en fait déjà dans votre centre de données aujourd’hui. Il reste juste à effectuer une légère modification des techniques de gestion employées pour fournir les services informatiques virtualisés. Une partie de cette modification relève de la procédure et d’autres parties, de la technique. Chacun des principaux acteurs de la virtualisation se contente maintenant d’ajouter la prise en charge des clouds privés dans les plates-formes de gestion virtuelles clés.

Mais si vous avez déjà un cloud privé, quel est l’intérêt d’envisager le cloud public ? Une réalité est le besoin sans cesse croissant de rapidité concernant la fourniture des services informatiques et une autre est simplement le coût.

Illustration : The Economics of the Cloud, Microsoft

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Cloud - Par Greg Shields - Publié le 24 mai 2012