> Cloud > Exakis et Ineo Digital lancent l’offre cloud all-in-one Sys’MIC

Exakis et Ineo Digital lancent l’offre cloud all-in-one Sys’MIC

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 29 janvier 2015
email

Les entreprises s’allient et profitent l’une comme l’autre de leur expérience pour mettre leur offre cloud Sys’MIC sur le marché.

Exakis et Ineo Digital lancent l’offre cloud all-in-one Sys’MIC

 

Sebastien Vinant, Directeur de l’Intégration Ineo Digital, Patrick Latour, Business Development Datacenter et Cloud, Thierry Rolland, Directeur Général d’Exakis et Romain Lacour, Business Solution Manager Exakis dévoilent et détaillent cette nouvelle offre mais reviennent aussi sur ce partenariat et les causes qui ont motivé cette association.

ITPro.fr : Quelles sont les principales caractéristiques de l’offre Sys’MIC ?

Patrick Latour : C’est une offre de Cloud privé, soit déployée en interne chez nos clients au sein de leurs datacenters, soit en externe dans des datacenters appartenant à notre groupe ou à des partenaires. Ce qui est important de souligner, c’est qu’on a vraiment une adhérence entre les offres d’infrastructures convergées et les systèmes de cloud Microsoft System Center puisqu’on a des outils de pilotage qui sont communs à l’ensemble de la solution. C’est aussi notre capacité au travers de la mise en place de ces cloud privés d’élargir le domaine en allant vers du cloud hybride et du cloud public, avec des outils d’interconnexion sécurisés. La valeur ajoutée de cette offre, c’est la capacité d’Ineo digital et d’Exakis de pouvoir couvrir l’ensemble du spectre de la construction d’un cloud pour les clients. On les accompagne dans les phases de plan en travaillant sur la roadmap et sur la partie build, principalement avec des modèles d’architecture de référence, le tout avec une sécurisation du cloud importante qui peut être basique, tel que la sécurisation périmétrique, cela peut aussi concerner l’infrastructure avec du SIEM ou bien de la corrélation de log mais aussi avec l’apport du SDN permettant d’automatiser la couche contrôle du réseau, et ainsi micro-segmenter les réseaux.

Thierry Rolland : L’offre technologique en tant que telle de Cisco et Microsoft est importante, bien entendu on ne sera pas les seuls à intégrer ce type de systèmes. L’intelligence et la singularité du partenariat Exakis et  Ineo Digital, c’est de pouvoir couvrir toute la chaine du projet. Le client n’a qu’une seule interface et cette interface est capable de définir la stratégie du cloud –privé/public/hybride – et d’accompagner le client dans la mise en place de cette stratégie puisque ce n’est pas uniquement sa mise en place qui va faire qu’un cloud soit utilisé par les différents services de l’entreprise ou qu’il soit tout simplement rentable. On prend aussi en charge les notions de TCO, de ROI, de l’accompagnement au changement, de l’intégration et tout ce qui peut être opération de maintenance gérée par Ineo Digital.

Quelles sont les raisons qui pourraient pousser les entreprises à adopter Sys’MIC ?

Romain Lacour : Quelques leviers identifiés peuvent être des facteurs déclenchant pour les clients d’aller vers ce type de solution, notamment la fin de support de Windows Server 2003 qui peut être une réelle opportunité. Beaucoup de nos clients ont encore des environnements pour héberger leurs applicatifs. La dynamique, la flexibilité et l’automatisation de provisionner des nouveaux environnements sur des systèmes d’exploitation plus récents grâce à Sys’MIC peuvent réellement être un atout pour accélérer la transition et diminuer les risques de conserver un système d’exploitation non supporté. On sait que régulièrement les matériaux chez nos clients sont en fin de vie et doivent être renouvelés. Sur la partie plus applicative, on peut amener le client à aller sur des solutions innovantes en termes d’hébergement applicatif et partir vers des solutions plateforme-As-a-Service.

(((IMG7374)))

Pourquoi avoir monté ce partenariat ?

Patrick Latour : C’est le constat qu’ont fait nos clients au niveau des DSI, on assiste à une prolifération rapide des signaux de ressources –serveur, stockage et réseau- qui sont combinés à une multiplication des outils de gestion et des processus opérationnels. Et cela engendre de la complexité, ce n’est pas efficace et cela coute cher. L’objectif, c’est vraiment de transformer l’IT et le métier de l’entreprise pour amener beaucoup plus de flexibilité et d’automatisation au sein du système d’information. L’offre combine des systèmes convergés comme FlexPod  associés à System Center, ce qui amène toute la pertinence de la transformation du système d’information et la manière dont la DSI va délivrer ces services. Le tout complété vers une ouverture du cloud hybride et du cloud public avec les outils sécurisés et de refacturation permettant de traiter et gérer les workflows de manière un peu différente.

Quelles sont les entreprises ciblées par cette offre ?

Thierry Rolland : Le segment de marché est assez large pour Microsoft et Cisco. Ils ont plusieurs gammes. Exakis et Ineo ont commencé un plan d’actions commerciales sur toute la France. On cible l’upper mid-market, soit des comptes intermédiaires et bien entendu  des grands comptes sur lesquels le travail est plus long pour bien valoriser l’apport technologique de Cisco/Microsoft et le modèle de cloud privé convergé. Il faut apporter une réponse complète aux problématiques de nos clients, une réponse dans l’accompagnement du DSI et dans la mise en œuvre de ce système et pas seulement une réponse d’intégrateur.

Sébastien Vinant : L’enjeu des entreprises, c’est que cette offre cloud qui va devenir une offre interne pour un certain nombre de services, permet de se mettre dans un mode agile et avoir un premier catalogue de services en le gérant de façon dynamique. D’un autre côté, on a insisté sur la sécurité parce que le cloud amène l’automatisation d’un certain nombre de couches d’infrastructure alors que la sécurité n’est pas forcément prise en compte. On a voulu amener un volet complémentaire autour du renforcement de la sécurité et des notions d’automatisation.

Thierry Rolland : Là, c’est la singularité du partenariat, puisqu’il y a la sécurité périmétrique, celle autour de la disponibilité gérée au niveau hardware comme software mais surtout Exakis a beaucoup travaillé sur des projets de sécurité logique à l’échelle non pas des accès réseaux mais plus à l’échelle de la gestion sécurité dans le système d’information Microsoft.

Est-ce que ce partenariat pourrait évoluer vers d’autres offres voire une stratégie commune ?

Thierry Rolland : En fait, ce n’est pas uniquement un partenariat commercial, c’est une association fondée sur la complémentarité de cette offre cloud privé. Les équipes travaillent ensemble avec une bonne cohésion. On ne met pas de veto ou d’actes de développement fort et cela fonctionne très bien. Si il y a des schémas avec d’autres complémentarités, peut-être que cela sera envisagé mais pour l’instant on se concentre sur l’offre Sys’MIC. En synthèse on peut dire que le partenariat est là pour avoir une démarche de facilitateur pour tous ces projets mais aussi d’accélérateur avec tous les kits d’intégration développés au travers de ce programme. En résumé, maîtriser l’adéquation aux besoins, l’usage et tout ce qui peut être ROI et TCO. Pour nous, c’est vraiment tout cet ensemble qui permet d’être cohérents par rapport à un cabinet de conseil, une société d’intégration ou une entreprise de maintenance.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment contrer les menaces sophistiquées ?

Comment contrer les menaces sophistiquées ?

Votre réseau d'entreprise fait face à de profondes mutations en matière IT, à des comportements utilisateur à risque et à des menaces toujours plus sophistiquées (ransomware, vulnérabilités zero-day, attaques ciblées). Protéger votre réseau devient ainsi plus complexe. Pour faire simple, nous avons segmenté l'univers des menaces en trois profils : les menaces connues, celles qui sont inconnues et celles connues mais non divulguées...

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 29 janvier 2015

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT