> Cloud > Le manque de maturité des pratiques SRE impactent les besoins business

Le manque de maturité des pratiques SRE impactent les besoins business

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 29 mars 2022
email

La capacité des organisations à adapter les pratiques Site Reliability Engineering va dépendre des possibilités d’automatisation et d’IA !

Le manque de maturité des pratiques SRE impactent les besoins business

Site Reliability Engineering ou l’Ingénierie de la fiabilité des sites !

Le rôle des ingénieurs SRE est stratégique car on observe une augmentation du besoin de disposer des réponses et de l’automatisation pour l’accélération de la transformation digitale. Ainsi, selon 88% des ingénieurs SRE, « l’importance stratégique de leur rôle est mieux comprise aujourd’hui qu’il ne l’était il y a trois ans ».

Toutefois, ne négligeons pas la complexité croissante des nouvelles technologies dans le développement cloud. 

Détection – Fiabilité – Sécurité – Niveaux de service 

Les ingénieurs SRE consacrent une grande partie de leur temps à

  • réduire les MTTR (temps moyen de réparation) – 67%
  • développer et maintenir un code d’automatisation
  • assurer la détection et l’élimination des vulnérabilités de sécurité

D’ailleurs, les ingénieurs SRE sont persuadés que leur rôle en matière de sécurité devienne central, mais ils rencontrent des difficultés dans la définition des SLOs (objectifs de niveaux de service) pour les applications et infrastructures. Notamment :

  • trop grand nombre de sources de données – 64%
  • difficulté de trouver les indicateurs les plus pertinents pour un service
  • incapacité des outils de monitoring à suivre les performances de niveaux de service

Enfin, pour 68%, le fonctionnement en silos des équipes et la multiplication des outils empêchent d’avoir « une version unique de la réalité des niveaux de service ».

On l’a bien compris, la SRE est essentielle pour la transformation digitale, mais selon Bernd Greifeneder, Fondateur and CTO de Dynatrace,  « les ingénieurs SRE sont encore accaparés par des tâches manuelles et des efforts inutiles, ce qui constitue un frein majeur pour les organisations. Ils doivent trouver un Golden Path, un ensemble d’étapes que les équipes de développement peuvent suivre pour mieux gérer la complexité des livraisons dans le cloud, surmonter les obstacles et déployer leur plein potentiel d’innovation digitale. »

Téléchargez gratuitement cette ressource

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Pour rendre le travail hybride évolutif et durable pour la nouvelle ère, directions IT et Métiers doivent résoudre de nombreux défis. Bénéficiez d'un guide complet pour élaborer et exécuter une stratégie de Workplace capable de connecter et responsabiliser les employés pour créer un lieu de travail adaptable, robuste et résilient.

Automatisation – Observabilité – Orchestration – Performance

Une augmentation de l’utilisation de l’automatisation est prônée à chaque étape du cycle de vie pour faciliter le travail des développeurs et ingénieurs SRE. Ainsi, l’automatisation dans la SRE est utilisée pour

  • réduire les vulnérabilités de sécurité – 61% et défaillances applicatives – 57%
  • accélérer le rythme de livraison – 56%
  • prévoir les infractions aux SLO

L’AIOps automatise les processus pour vérifier que les niveaux de service sont atteints, prioriser les problèmes impactant la satisfaction des utilisateurs, prioriser les vulnérabilités de sécurité et minimiser les temps d’indisponibilité.

Enfin, d’ici 2025, les ingénieurs SRE veulent des » pratiques homogénéisées sur une même plateforme d’observabilité, du Dev aux Ops et à la sécurité ».

 

Source Rapport « State of SRE 2022 » Dynatrace – Enquête Coleman Parkes – 450 ingénieurs SRE – Organisations de plus 1 000 employés. 150 répondants aux États-Unis, 150 en EMEA, 150 en Asie-Pacifique.

 

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 29 mars 2022

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT