> Enjeux IT > Leadership en période d’incertitude : de “tout savoir” à “tout apprendre”

Leadership en période d’incertitude : de “tout savoir” à “tout apprendre”

Enjeux IT - Par Lenildo Morais - Publié le 10 mars 2022
email

Si les crises nous apprennent quelque chose, c'est qu'il n'y a pas de certitudes. Pour de nombreux dirigeants, il s'agit d'un signal d'alarme : le changement, l'incertitude et le risque ne peuvent pas toujours être gérés.

Leadership en période d’incertitude :  de “tout savoir” à “tout apprendre”

D’autre part, chaque crise offre l’opportunité d’apprendre à naviguer plus efficacement dans l’entreprise à travers un monde de plus en plus complexe, en apprenant à se diriger d’abord.

Cet article met en lumière 6 stratégies qui peuvent vous aider.

La société devient de plus en plus complexe et à un rythme accéléré. Mais comme notre cerveau n’évolue pas avec lui, un court-circuit doit se produire à un moment donné. C’est pourquoi de nombreux dirigeants indiquent aujourd’hui que des défis croissants se développent au-dessus de leurs têtes. Maintenant, ils doivent d’abord apprendre à naviguer dans ces défis complexes avant de prendre en charge leur propre entreprise.

Acceptez de ne pas savoir

“Je sais que je ne sais rien”, est le dicton bien connu de Socrate, qu’il ressentait comme très libérateur. Nous devons de toute urgence adopter à nouveau cet adage, d’autant plus qu’aujourd’hui nous sommes conditionnés pour avoir la bonne réponse ultime prête. Sans surprise, nos cerveaux sont câblés pour considérer l’incertitude comme un risque ou une menace.

Comme nous évitons instinctivement ces sentiments négatifs, nous ratons également l’occasion d’apprendre, de grandir et de mieux performer. Par conséquent, nous devons apprendre à reconnaître et à accepter cet inconfort de l’ignorance dans le cadre du processus d’apprentissage. Les dirigeants doivent passer d’un état d’esprit de tout savoir à un état d’esprit de tout apprendre. En d’autres termes, reconnaître qu’il n’y a pas de réponse unique, mais que vous êtes prêt à apprendre et à trouver.

Notez que « compliqué » n’est pas la même chose que « complexe »

Il est important que les dirigeants apprennent à faire la distinction entre des concepts “complexes” et “compliques”, qui, à première vue, semblent synonymes. Mais il y a une différence : la législation fiscale, par exemple, est compliquée car technique et pleine de jargon, mais elle peut être décomposée en plusieurs parties ou comprise avec l’aide d’un expert.

Dans des situations complexes, les éléments mutuels dépendent les uns des autres et sont souvent inconnus et/ou imprévisibles. Changer un composant peut aussi avoir de nombreuses conséquences imprévues. Des exemples en sont le problème de la restriction de l’eau potable, la politique étrangère ou le changement climatique.

Un leader doit apprendre qu’il n’y a pas de solutions toutes faites à des défis aussi complexes, mais que ces solutions sont obtenues par essais et erreurs, où le leader a la volonté, l’humilité et la capacité d’agir, d’apprendre et de s’adapter.

Abandonnez le perfectionnisme

Dans une situation complexe, constamment sujette à des changements (imprévisibles), la perfection n’a pas de sens. En tant que leader, il est donc préférable de mettre cette ambition de côté et de se concentrer sur le progrès et la flexibilité pour faire des ajustements.

De plus, il faut être prêt à affronter certaines peurs fondamentales, « je vais échouer », « je vais prendre la mauvaise décision », « je vais mal paraître ». Ce qui aide ici, c’est de parler à d’autres dirigeants. De cette façon, vous découvrirez que les erreurs ou les échecs ne doivent pas nécessairement être dramatiques, mais peuvent conduire à de nouvelles opportunités, idées et croissance professionnelle. Cela vous permettra d’abandonner plus facilement le perfectionnisme et d’accepter que vous puissiez trébucher ou rencontrer des obstacles en cours de route.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Créer une startup, c’est une aventure. Pour maximiser les chances de succès, il faut pouvoir rêver les pieds sur terre. Bénéficiez d'une feuille de route infographique complète pour mettre en œuvre un parcours de croissance robuste et pérenne avec SAP Business One & ERT Intégration - groupe kardol.

Évitez de sauter aux conclusions et de trop simplifier

La complexité peut sembler intimidante, conduisant à une tendance à trop simplifier, à décomposer la situation en éléments (manquer la vue d’ensemble) ou à faire des comparaisons avec des situations antérieures (qui peuvent manquer le caractère unique du défi actuel).

Les plus performants, en particulier, auront tendance à le faire plus rapidement, car ils facilitent la création d’une solution ou d’un plan d’action clair. Les dirigeants doivent apprendre à équilibrer ce besoin d’action avec la discipline.

 Ne le faites pas seul

De nombreux dirigeants se sentent isolés face au changement et à l’incertitude. Cela est dû en partie à la croyance (inconsciente) qu’ils doivent résoudre tous les problèmes eux-mêmes. Par conséquent, plus les défis sont complexes et étendus, plus ils fourniront d’efforts.

Cela peut être une stratégie efficace pour les défis à court terme avec des solutions connues, mais pas pour les défis dont la portée et les résultats sont très vagues. À ce stade, les dirigeants doivent exploiter consciemment leur réseau et leurs connaissances en plus des idées et du soutien. Ces expériences partagées et ces nouvelles perspectives peuvent conduire à une vision différente des situations.

Dézoomer

La position supérieure des dirigeants offre une perspective plus large et une vision systémique des problèmes, et rend observables les interdépendances et les schémas plus larges, ce qui révèle également des obstacles imprévus potentiels et de nouvelles solutions. Cette perspective plus holistique permet une plus grande adaptabilité et une correction de cap.

Les dirigeants ne peuvent pas contrôler le degré de changement, d’incertitude et de complexité que nous connaissons aujourd’hui. Mais en appliquant les stratégies ci-dessus, ils peuvent optimiser leur capacité à apprendre, à grandir et à naviguer sans arrêt avec plus d’agilité, de concentration et de résultats.

 

En complément

Observabilité, et après ?

Leadership visionnaire : les décisions audacieuses des dirigeants

 

Enjeux IT - Par Lenildo Morais - Publié le 10 mars 2022