> Cloud > Les DSI français relèvent le défi du mode hybride

Les DSI français relèvent le défi du mode hybride

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 09 avril 2021
email

Après une année de forte accélération numérique, quelles sont les priorités des décideurs IT à l’heure où la collaboration sécurisée en mode hybride et l’expérience utilisateur final explosent ? Retour sur les investissements technologiques à renforcer et l’innovation à stimuler !

Les DSI français relèvent le défi du mode hybride

On remarque que les décideurs informatiques français vont investir dans les applications cloud, la sécurité des réseaux, du cloud et dans l’infrastructure multicloud pour 2021-2022.

Mais plus précisément, quelles sont les priorités et stratégies identifiées ?

Des accès sous haute sécurité 

Pour cela, les urgences concernent deux niveaux :

  • L’avenir du travail

56%  (DSI et DSIM français)  ne savent pas à comment appréhender l’avenir du travail

  • La sécurité, le contrôle et la gouvernance

82% veulent maintenir la sécurité, le contrôle et la gouvernance des appareils, réseaux, cloud et applications des utilisateurs

Un accès transparent aux applications et des expériences collaboratives de qualité sont requis (79% – France), tout comme la sécurité des outils de travail à distance et la protection des données clients ou employés (88%)

Des expériences utilisateurs optimisées

Pour suivre le rythme et la complexité des environnements IT distribués, les expériences optimisées pour l’utilisateur final se concentrent sur le plaisir plutôt que la satisfaction.

Pour cela, voici les éléments nécessaires identifiés :

  • Une performance cohérente de l’application

Une performance cohérente de l’application au niveau de l’application et de l’infrastructure doit être assurée – 83%

  • Une infrastructure dynamique

Il faut rendre l’infrastructure aussi dynamique que le logiciel d’application pour suivre l’évolution des politiques et besoins d’optimisation de l’application et du développeur – 78%

  • Des applications et une infrastructure sécurisées

Il faut maintenir la sécurité des applications et de l’infrastructure pour respecter la conformité – 83%

Téléchargez gratuitement cette ressource

Observabilité 2.0 : 5 défis à relever

Observabilité 2.0 : 5 défis à relever

Microservices, containers, infrastructures cloud « software-defined »... ces innovations créent une complexité extrême à l’échelle du web et étendent considérablement le périmètre d’observabilité. Comment identifier et relever ces nouveaux défis ?

De l’agilité, la rapidité et l’évolutivité

Le besoin d’agilité, de rapidité, d’évolutivité et de sécurité favorise l’adoption d’environnements de cloud hybride et de solutions SASE (Secure Access Service Edge).  Il est important d’offrir le choix en matière d’environnements de cloud (environnements sur site, cloud public, privé ou SaaS)

Pour 53 % des DSI français ont adopté des solutions SASE ?

  • Pour l’investissement dans des applications en cloud qui devaient être sécurisées (63 %)
  • Pour être au fait des meilleures pratiques du secteur (46 %)
  • Pour disposer d’un personnel distribué (33%).

 

 

L’adoption des solutions as a Service 

En France, 

  • 64 % ont adopté des solutions « as a Service
  • 61 % utilisent des modèles de consommation flexibles

 

La solution « as a Service offre une meilleure expérience à l’utilisateur final et une meilleure expérience aux équipes informatiques. Si la formule « as a Service » permet d’arriver à de meilleurs résultats commerciaux – 63%, les solutions « as a Service » simplifient les processus et suppriment les risques – 67%.

 

Talents, initiatives internes et problèmes sociétaux

La technologie, facteur déterminant, s’attaque à la rétention des talents, aux initiatives internes des entreprises et aux problèmes sociétaux. La capacité à attirer et à retenir les talents est une priorité.

Pour cela, les mesures envisagées par les DSI français en 2021  sont les suivantes :

  • améliorer les compétences des employés actuels
  • investir dans des compétences dans de nouveaux domaines
  • s’attaquer à des initiatives internes 

durabilité – 43%, santé mentale des employés – 39%, vie privée – 36%, diversité et inclusion – 36%

  • prendre en compte les problèmes sociétaux externes

fracture numérique – 28% soins de santé – 28%, changement climatique – 33%, justice sociale – 26%, droits de l’homme – 26%, désinformation ou fake news – 26%, pauvreté, faim et sans-abri – 24%

 

 

Source Cisco & Censuswide – « Accélération de l’agilité du numérique » – Novembre 2020 – 23 000 DSI et décideurs informatiques ( ITDM) – 34 marchés mondiaux

 

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 09 avril 2021