> Data > MOCS 2007 : Simple technologie ou réelle utilité dans le SI ? – Part. 1

MOCS 2007 : Simple technologie ou réelle utilité dans le SI ? – Part. 1

Data - Par Patrick Raujol - Publié le 24 juin 2010
email

 Avec sa solution Office Communications Server 2007 (MOCS 2007), Microsoft propose une multitude de fonctionnalités adaptées à des problématiques simples. MOCS 2007 répond clairement à des besoins et un contexte s’inscrivant dans une stratégie d’entreprise bien identifiée par Microsoft, celle du socle de communication en entreprise. Depuis l’arrivée des nouvelles technologies de type téléphonie mobile ou courrier électronique, la communication en entreprise a radicalement évolué et est devenue aujourd’hui un outil de compétitivité. En effet, les prises de décision dépendent très souvent de ces différents moyens où le temps est devenu un facteur primordial, d’où l’expression « le temps c’est de l’argent ». 

MOCS 2007 : Simple technologie ou réelle utilité dans le SI ? – Part. 1
Les échanges se sont complexifiés avec généralement la nécessité de gérer plusieurs périphériques. A cela s’ajoute des journées de travail se déroulant plutôt 24h/24 qu’entre 9H et 17H et ne connaissant plus de frontières géographiques.

Dans ce cadre, MOCS 2007 peut être une réponse appropriée aux différentes problématiques que rencontrent les entreprises notamment au niveau de la réduction des coûts et de l’amélioration des processus de communication. Cette solution apporte de nombreux avantages mais une étude d’opportunité et de retour sur investissement doit être menée avant toute intégration dans le SI

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Data - Par Patrick Raujol - Publié le 24 juin 2010