> Cloud > Oracle Cloud Day « l’application, c’est le cœur du client ! »

Oracle Cloud Day « l’application, c’est le cœur du client ! »

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 13 novembre 2017

A l’occasion de l’événement Oracle Cloud Day Paris, Gérald Karsenti, le nouveau country leader d’Oracle France revient sur la stratégie de l’entreprise visant à soutenir la transformation des organisations vers le Cloud. Comme il aime à le souligner, « le monde d’aujourd’hui, demande une nouvelle réponse... ». C’est parti !

Oracle Cloud Day « l’application, c’est le cœur du client ! »

Go Oracle !

Après 6 ans à la tête de HP France, Gérald Karsenti qui vient de prendre les manettes d’Oracle France depuis septembre pour accompagner la mutation des entreprises vers le Cloud, se veut un manager qui rassemble. La transformation du business est brutale, le besoin de se retrouver autour d’un projet commun et d’assurer la transition des clients est cruciale.

Gérald Karsenti lance une toute nouvelle initiative, « un programme structurant notre action », Go Oracle ! sur les trois années à venir. Il s’agit bien de créer une réaction et une dynamique autour du business, de la personne, du client et de l’innovation, basée sur le socle « one Oracle ». Pour réussir, l’entreprise met l’accent sur les ingrédients clés, formations, compétences, travail collaboratif et partenaires…

Une stratégie vers le tout Cloud

Gérald Karsenti entend ainsi créer un tout nouvel Oracle pour faire la différence, transformer la filiale française et impacter le marché, avec un plan d’attaque spécifique qui s’appuie sur deux axes. D’une part, « le client, qui est le moteur de ce que nous faisons » et qui implique de revoir la manière de fonctionner au niveau des équipes et compétences notamment. D’autre part, le mouvement initié « vers le tout Cloud ». En effet, des solutions traditionnelles, on passe dorénavant vers un modèle de services digitaux.

De plus, l’offre unique d’Oracle reflète parfaitement la stratégie bimodale du Gartner : moderniser l’existant et emmener l’application vers le Cloud. Oracle est déterminé, l’accompagnement du client vers le Cloud natif est la priorité. Oracle France veut également être leader dans le domaine de l’Open Source et pour cela, s’implique fortement auprès des communautés (Java …) pour les besoins des clients.

Cloud “at Customer”

La présence de l’entreprise sur les quatre briques, DaaS (Database as a Service), PaaS (Plateforme as a Service), SaaS (Software as a Service), IaaS (Infrastructure as a Service) renforce son engagement autour du client. Le volet DaaS est essentiel pour Oracle et se réfère à son historique des bases de données relationnelles. Et d’insister « le challenge pour nos clients, c’est de démarrer par l’application, et les données constituent l’élément vital de ce processus grâce au DaaS, c’est pourquoi nous prenons ce mouvement dans l’application ».

Quant au déploiement, Oracle l’aborde de trois façons et montre un chemin de migration optimisé, on-premise d’abord, Cloud public ensuite, et enfin Cloud “at Customer”. Pour ce Cloud public on site géré dans les mêmes conditions qu’un Cloud public, autrement dit le « Cloud public chez le client », tout est facturé à la demande et à l’usage. Reste toutefois au client à sécuriser ce Cloud …

Oracle veut accompagner ses clients au plus près et s’en donne les moyens. Outre ce programme, Gérald Karsenti rappelle le plan de recrutement “très agressif” pour la partie commerciale et les services, les offres Insight, analytics, cybersécurité, et les initiatives « Digital Mission » et « Customer Success », les clients étant suivis par un manager, ce qui leur permet de se déplacer aisément vers le digital et d’envisager leur mutation !

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment tirer profit de la transformation digitale ?

Comment tirer profit de la transformation digitale ?

Voici 5 chantiers à mettre en œuvre prioritairement pour fluidifier les process, rendre plus agiles les équipes et réduire les coûts opérationnels. Découvrez votre nouveau Guide Enjeux & Perspectives.

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 13 novembre 2017