> Data > Plus de 400 start-up travaillent sur Hana

Plus de 400 start-up travaillent sur Hana

Data - Par Guillaume Rameaux - Publié le 30 mai 2013
email

La deuxième édition du SAP Startup Forum s’est tenue le 29 mai à la Maison des Associations de Solidarité de Paris.

Plus de 400 start-up travaillent sur Hana

L’occasion pour l’éditeur allemand de faire un point sur le Startup Focus Program (SFP) et les investissements réalisés pour aider les jeunes entreprises à construire des solutions basées sur sa technologie de base de données In-Memory Hana. Lors de l’événement Sapphire Madrid qui s’est déroulé en octobre dernier, SAP annonçait avoir intégré 150 start-up à son programme. Désormais, ce sont 431 entreprises qui l’ont rejoint.

Pour accompagner cette croissance, SAP a récemment annoncé une importante augmentation des fonds accordés au SAP Hana Real Time Fund, pour soutenir les entrepreneurs misant sur Hana. Doté d’un budget de 155 millions de dollars à sa création en 2012, il est aujourd’hui passé à 405 millions de dollars. De quoi faire grandir encore davantage un programme implanté dans 17 villes du monde. À l’heure actuelle, les start-up sont à 44 % nord-américaines et à 38 % dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Elles sont également 18 % dans la zone APJ (Asie-Pacifique et Japon), un secteur dans lequel SAP souhaite fortement se développer. L’entreprise de Bill McDermott et Jim Hagemann Snabe vise également le marché sud-américain.

En termes de solutions, la Business Intelligence est le domaine qui inspire le plus les start-up. Environ 26 % des applications créées sont en effet des outils de BI et visualisation. Juste derrière, on trouve une catégorie large composée des médias sociaux, de la collaboration et du jeu (17 %). « Les start-up et les applications qu’elles créent sont le futur de SAP », a rappelé Sophie Chou, Directrice du SFP,  reprenant les mots d’Hasso Plattner, co-fondateur de l’entreprise. Près de 60 % des applications Hana ne sont pas éditées par SAP.

Antoine Durieux, fondateur de Chef Jérôme, faisait partie des premiers membres du SFP en France en 2012. La technologie Hana lui a permis de créer une DMP (Data Management Platform) spécialisée dans l’agro-alimentaire. Il s’agit d’une plateforme qui facilite les échanges d’informations (consommateurs, ventes,…) entre les différents acteurs de cette industrie. Chef Jérôme prend une commission sur chaque transaction. « La technologie Hana est facile à mettre en place, et être soutenu par SAP via le programme Startup est rassurant pour nos clients », explique Antoine Durieux. « Nous jouons largement là-dessus auprès de nos autres prospects car ils travaillent déjà tous sur des systèmes SAP ».

Les 22 entreprises du Startup Forum Paris 2013 :

Actility
CaptainDash
Dictanova
Exaqtworld
Followapps
La Mine
Mensia Technologies
MeteoProtect
OpenDataSoft
OpenSearchServer
OptimProcess
Precogs
QuantCube
Safety Line
TellMe Plus
Tigerlily
Tinyclues
TrendsBoard
Ubiant
Webleads Tracker
Wisembly
Wisemetrics

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Protection Microsoft Office 365

Guide de Protection Microsoft Office 365

Savez-vous quelles sont les causes les plus fréquentes de perte de données dans Office 365 et pourquoi il ne faut pas compter seulement sur la Corbeille ou sur One Drive ? Découvrez, dans ce livre blanc Carbonite, quelles sont les mesures et les solutions qui permettent de garantir la protection des données Office 365.

Data - Par Guillaume Rameaux - Publié le 30 mai 2013