> Data > Le potentiel de l’information !

Le potentiel de l’information !

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 15 novembre 2013
email

Emmanuel Serrurier, Directeur Général France d’Informatica, nous livre quelques orientations stratégiques destinées à simplifier les infrastructures des entreprises.

Le potentiel de l’information !

Traiter les données !

L’évolution technologique incessante a entraîné de facto une complexification de l’architecture du Système d’Information, et la prolifération des données entraîne également une demande côté business très exigeante avec l’analyse des données en temps réel pour définir de nouvelles offres et de nouveaux services afin d’être plus réactif et plus compétitif sur le marché concerné.

Pour faire face à ce challenge, «  notre mission est d’aider chaque entreprise à développer le potentiel de l’information tout en maîtrisant le changement, les ruptures technologiques, et ce sans interruption et sans risque. Etre plus agile au niveau du business est primordial » souligne Emmanuel Serrurier. Le tout pour augmenter la valeur et tirer profit des données tout en réduisant le coût de possession et d’accès à celles-ci.

Développer le potentiel de l’information

Ce processus repose essentiellement sur trois piliers : les données elles-mêmes (accès, intégration, qualité, sécurité..), l’architecture (complexification certes, mais le business demande d’être plus rapide, plus flexible et d’avoir des solutions évolutives), et l’agilité (départements informatiques).

Pourquoi l’intégration des données devient critique aujourd’hui ? Auparavant, la préoccupation majeure des entreprises était d’optimiser les process cœur de métier de l’entreprise. « On ne se souciait pas de la donnée » précise Emmanuel Serrurier. Aujourd’hui, nouvelle réalité avec les nombreuses applications interconnectées, parfois au-delà du firewall de l’entreprise, dans une organisation hybride d’où le problème critique de l’intégration des applications entre elles. Qu’il s’agisse d’applications gérées de manière départementale, de manière locale, d’applications gérées de manière centrale, enfin d’applications dans le cloud gérées par le business lui-même, le problème de l’intégration des données au travers des différentes organisations est bien réel !

Face à  ce constat, Informatica propose une stratégie précise à savoir investir sur une solution d’intégration à l’échelle de l’entreprise et organiser des centres de compétences capables de gérer l’ensemble des intégrations et interconnexions entre les applications.

Meilleure agilité sur l’intégration des données pour une meilleure agilité business

« L’objectif est bien de répondre à toute typologie de projets avec la même solution » ajoute Emmanuel Serrurier. A savoir des migrations du Système d’Information, des intégrations opérationnelles entre les applications, des mises en place de projets Big Data, quel que soit l’environnement (départemental, global …). Il faut également répondre à tout type de besoins utilisateurs (analystes, end users, data scientists, aux exigences bien différentes !).

La technologie repose sur deux piliers à savoir Vibe, solution permettant de développer une seule fois un flux, de le déployer n’importe où et de garantir une flexibilité à ce niveau. L’autre pilier permet d’avoir une visibilité de la donnée de bout en bout. « Aujourd’hui, côté manipulation de la donnée, il est essentiel de savoir comment a été constituée la donnée, d’où elle provient, quand elle a été rafraîchie, qui en a la responsabilité afin que le business puisse répondre et faire face aux contraintes réglementaires » explique Emmanuel Serrurier.

Hier, l’intégration de données n’était pas la priorité, on parfait juste de projets tactiques, d’extraction et de transformation de données. Les projets se comptaient en mois et années …

Aujourd’hui, la réalité est totalement différente. La majeure partie des entreprises ont compris que la donnée est un actif stratégique, si elle est bien exploitée, elle permet de définir de nouvelles offres et nouveaux services, et de prendre une longueur d’avance sur les concurrents ! De ce fait, « l’intégration de données devient un projet stratégique », tenant compte de la notion de la fragmentation des données. La qualité des données n’est pas une option, bien au contraire c’est une priorité ! Il est possible de déployer en quelques semaines, en quelques heures pour être réactif et s’adapter au comportement du consommateur. Informatica souhaite rester leader technologique dans tous les domaines liés à la gestion de l’information et entend se focaliser sur ce marché de la donnée « Le marché évolue très vite, il faut investir beaucoup en R&D et prendre en compte la satisfaction des clients ». Et de conclure « les solutions mises en place chez les clients doivent impérativement apporter de la valeur ! ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 15 novembre 2013