> Cloud > Pure Storage simplifie le stockage

Pure Storage simplifie le stockage

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 juin 2015
email

Pluie d’annonces pour Pure Storage qui a pris le virage flash depuis un certain temps déjà, et qui entend aujourd’hui transformer et fluidifier l’approche du stockage dans les entreprises.

Pure Storage simplifie le stockage

Transformer l’activité de l’entreprise

Spécialiste indépendant du stockage 100% flash, créé en 2009 par deux développeurs de renom, Pure Storage désormais bien implanté sur le marché français, profite du mois de juin pour dévoiler un tout nouveau modèle de stockage,  l’efficacité et l’amélioration sont les maîtres mots. James Petter, System VP EMEA, nous livre une vision qui redéfinit le stockage des données, simplifie le travail des équipes IT et transforme tout simplement l’activité et le business de l’entreprise. Terminées les migrations de donnés, les incontournables mises à niveau et les problématiques de complexité, les freins technologiques s’éloignent, place à la simplicité, à l’agilité et à la flexibilité.

(((IMG7693)))

C’est une évidence, la technologie flash se répand au sein des organisations et cette tendance va se poursuivre. Le contexte semble donc donner raison à Pure Storage. Comme le souligne Eric Burgener, directeur de recherche chez IDC « Il est évident que le stockage flash va se généraliser dans le datacenter. IDC recommande d’utiliser le flash dans tous les datacenters au moins dans une certaine mesure aujourd’hui et d’envisager de le généraliser stratégiquement par la suite ». Les environnements évoluent, l’IT doit aussi se transformer,  « la question n’est plus de se demander si l’entreprise va utiliser ou non la technologie flash, mais plutôt comment aller vers cette technologie. Aujourd’hui, il n’y a plus de raisons de conserver les systèmes traditionnels de stockage, le flash est bien plus performant » ajoute Yann Le Borgne, Directeur Commercial France, Pure Storage.

Innover dans le stockage 100% flash

Pure Storage bénéficie déjà d’une certaine avance et  veut la maintenir en se différenciant, la société lance FlashArray//m, baie de stockage 100% Flash évidemment. « Architecture modulaire et évolutive », James Petter insiste sur ce point. Augmentation des performances de 50%, «  on multiplie par 2.6 la densité et par 2.4 l’efficacité énergétique par téraoctect ». Deux contrôleurs Intel Haswell complètent le dispositif, ainsi que trois options de contrôleurs (jusqu’à 120 To, 250 To ou 450 To utilisables) selon les besoins. Une évolution majeure par rapport aux précédentes générations, puisque la densité et les performances ont vraiment été repensées, la taille des baies de stockage est réduite, tout comme la consommation d’énergie (un kilowatt). Et ce n’est pas tout, la conception modulaire permet de mettre à niveau le processeur et la technologie flash régulièrement tous les 12 mois, sans oublier la simplicité de l’installation.

(((IMG7694)))

S’adapter et être agile

Pure Storage ne s’arrête pas là et propose une organisation innovante. Avec Evergreen Storage, la société veut transformer réellement l’activité des entreprises, améliorer la productivité et le rendement. « Il faut tout simplement supprimer l’éternel cycle de remplacement du stockage ». Désormais, le système de stockage se déploie en une fois, les mises à niveau se réalisent sur plusieurs générations, et les entreprises bénéficient du programme de maintenance  Forever Flash. L’objectif de Pure Storage est clair « ne plus faire subir au client les frais récurrents de mise à niveau, les baisses de performances, et les interruptions de services, mais ajuster la capacité quand les besoins changent, il faut pouvoir s’adapter ».

Administrer le stockage en mode Cloud

Comment assurer et administrer le stockage en toute transparence ? La réponse arrive avec Pure1, la plate-forme en mode cloud. L’IT va ainsi pouvoir superviser le stockage à partir de différents devices mobiles. Toutes les opérations de gestion et du support sont rassemblées dans le Cloud, et s’appuient sur quatre éléments de base, Manage, Support, Connect et Collaborate. On assiste ainsi à une diminution des coûts puisque les serveurs dédiés au stockage sur les différents sites sont supprimés.

De vrais atouts qui viennent vraiment simplifier la tâche des DSI.

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

Cloud - Par Sabine Terrey - Publié le 15 juin 2015