> Cloud > RES sort VDX en stand-alone

RES sort VDX en stand-alone

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 23 février 2011
email

RES Software, éditeur de solutions de desktop dynamique, lance Virtual Desktop Extender (VDX) en version autonome.

Les clients publiant des bureaux pour leurs utilisateurs peuvent ainsi fusionner leurs applications locales au sein de leurs postes virtuels.

RES sort VDX en stand-alone

VDX permet aux applications locales qui ne s’exécutent pas ou difficilement en environnement virtuel de tourner, en toute transparence, dans une session virtuelle. Avec cette fonctionnalité « Reverse Seamless ces applications sont en effet en local sur le poste, sans interruption ou latence pour l’utilisateur final. En outre, VDX est compatible avec de nombreuses technologies de virtualisation (Citrix XenApp, Citrix XenDesktop, Microsoft Remote Desktop Services et VMware View).

« VDX est un composant de RES Workspace Manager qui a fait ses preuves puisqu’il a déjà permis à de nombreuses entreprises de bénéficier des avantages de la virtualisation des postes de travail. C’est l’évolution de la demande en espaces de travail virtuels qui nous a convaincus de développer une version autonome de VDX, qui supporte divers systèmes de virtualisation de postes de travail », indique Bob Janssen, Directeur Technique de RES Software.

VDX est actuellement disponible en version autonome, au prix 15 Euros par poste.

Plus d’informations : Reverse Seamless

À lire également sur iTPro.fr : RES adapte son orchestration sur iPhone et iPad

Du nouveau pour RES Software !

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Cloud - Par iTPro.fr - Publié le 23 février 2011