> Cloud > Sage X3 passe en mode cloud sur Amazon Web Services

Sage X3 passe en mode cloud sur Amazon Web Services

Cloud - Par José Diz - Publié le 10 août 2015
email

L’ERP de Sage pour les PME/PMI passe enfin sur le cloud. Vente indirecte, personnalisation et intégration : les partenaires restent au cœur de l’offre.

Sage X3 passe en mode cloud sur Amazon Web Services

A l’occasion de son Sage Summit la semaine dernière à Nouvelle Orléans, l’éditeur a annoncé la disponibilité de la version cloud de son offre Sage X3, l’ERP destiné aux PME/MI et au haut du mid-market (entreprise de 100 à 500 employés avec un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions de dollars). Après les États-Unis et le Canada, la solution sera disponible au Royaume-Uni d’ici la fin de l’été, puis dans le reste du monde entre 2015 et 2016. Le temps d’intégrer de façon fiable les moteurs d’intégration des règles légales et de conformité réglementaire.

Un ERP cloud multitenant et complet

« Depuis mai 2014, nous proposons une interface Web HTML 5 collaborative permettant d’accéder aux applications via un navigateur Internet. Désormais, il s’agit d’une solution cloud multitenant hébergée sur Amazon Web Services, mais avec une base de données et un stockage “single-tenant” (soit un SGBD isolé par client),» précise Jayne Archbold, directrice générale Enterprise Market chez Sage. La personnalisation pourra être effectuée sur la configuration des applications, l’interface, mais aussi la logique et les règles métier, bien entendu.

Sage X3 Cloud propose un large panorama d’applications : comptabilité, finances, distribution, achats, ventes, relation client, manufacturing, stocks… sans oublier les outils de reporting et d’analyse. Côté mobilité, Sage complète la possibilité d’accéder aux applications via mobiles avec des outils pour concevoir des extensions mobiles sur mesure.

Désormais (ou très bientôt), l’entreprise dispose des trois modes de déploiement : le logiciel installé sur site, X3 hébergé chez le partenaire (sous forme d’une appliance virtuelle), ou X3 en mode cloud. « Et les trois reposent sur le même code, favorisant les éventuelles migrations en quelques heures,» souligne Jayne Archbold.

Priorité aux partenaires

Les partenaires jouent un rôle fondamental sur le marché des PME/PMI, souvent dépourvues de DSI ou d’équipe informatique. Non seulement ils les conseillent sur la prescription des produits, mais surtout, ils adaptent la solution et l’intègrent avec d’autres applications.

« Les partenaires pourront revendre Sage X3 cloud, mais aussi proposer des services à valeur ajoutée,» assure Jayne Archbold. « Aux États-Unis, l’essentiel des ventes sera réalisé par les partenaires, et à 100% en Europe. Des partenaires vers qui nous redirigerons les demandes et contacts qualifiés.» Ils proposeront aussi de l’accompagnement, de la formation et un premier niveau de maintenance et de support.

Tarifée par mois et par utilisateur sur une facturation annuelle, l’offre SaaS X3 sera proposée entre 90 et 945 dollars, selon les modules utilisés et le niveau de l’utilisateur (utilisateur, manager, administrateur, full-user…). Les revendeurs percevront un pourcentage selon leur niveau de partenariat, leur volume de vente et leur taux de renouvellement.

Sage Live ou X3 ?

Parmi les offres cloud de l’éditeur, Sage Live est destinée aux entreprises de 5 à 50 employés. Néanmoins, on  pourrait se demander quelles différences justifient cette segmentation. En effet, Sage Live repose sur la plateforme Salesforce1 de salesforce.com avec également la possibilité pour les partenaires de réaliser des développements et intégrations, d’utiliser des fonctions mobiles, de Business Intelligence et de réseau social, etc.

« Sage Live est plutôt destinée aux entreprises du secteur des Services. Toutefois, Sage X3 Cloud propose de nombreuses préintégrations avec des solutions Sage ou tierces, y compris avec des offres SaaS,» précise Jayne Archbold. « En outre, X3 permet de définir des règles et des processus beaucoup plus évolués et complexes que Sage Live, correspondant mieux aux PME/PMI plus importantes.»

 

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

6 Questions stratégiques avant de passer à Office 365

Migrer une partie des services d’un système d’information vers Office 365 s’inscrit dans une démarche plutôt moderne. Mais elle va impliquer un certain nombre de changements majeurs qui bien souvent ne sont pas pris en compte lors de la décision d’acquisition du service, découvrez nos 6 recommandations clés !

Cloud - Par José Diz - Publié le 10 août 2015