> Data > Scripting de schéma SQL Server 2005

Scripting de schéma SQL Server 2005

Data - Par John Jakob - Publié le 24 juin 2010
email

Vous est-il déjà arrivé d’avoir à scripter le schéma de base de données aux fins d’archivage ? Ou votre patron vous a peut-être demandé avec insistance de mieux documenter vos bases de données afin de respecter les exigences de la loi américaine SOX (Sarbanes-Oxley), laquelle impose aux sociétés de certifier leurs comptes auprès de l’autorité de régulation des marchés boursiers américains (SEC). L’API SMO (SQL Management Options) dans SQL Server 2005 facilite la tâche consistant à scripter les tables, procédures stockées, vues, fonctions définies par l’utilisateur (UDF) et autres objets de schéma au sein de vos bases de données.

Le présent article décrit un utilitaire en mode console Windows simple, intitulé SchemaCollector. Celui-ci est écrit en C# au moyen du .NET Framework et vous permet de collecter le schéma de base de données.
Vous spécifiez une instance SQL Server chargée d’exécuter l’utilitaire par rapport à un argument de ligne de commande et le programme de collecteur de schéma génère les différents fichiers de sortie de schéma pour les tables, procédures stockées, vues, fonctions et rôles dans les sous-répertoires appropriés d’une arborescence de répertoires. Il est possible de télécharger le code source complet de l’utilitaire SchemaCollector à l’adresse http://www.itpro.fr, Club Abonnés.

Contenu complémentaire :

Article : Révisez vos bases de la conception avec SQL Diagrammer
Article : Fonctionnalité SQL Server 2005 facilement ignorées

Scripting de schéma SQL Server 2005

Vous vous interrogez peut-être sur l’utilité d’écrire votre propre script de collecte de schéma, alors que vous pourriez acheter un outil tierce partie pour effectuer ce travail. De nos jours, alors que beaucoup d’entreprises doivent faire plus avec toujours moins de moyens, certains spécialistes des bases de données peuvent trouver qu’il est plus rentable d’exploiter les fonctionnalités puissantes intégrées à SQL Server. Par ailleurs, en cas de problème ou de modification dans l’environnement, vous pouvez bidouiller votre code et retrouver rapidement vos marques.

Bien évidemment, même si la génération d’un fichier individuel pour chaque objet de base de données peut sembler la méthode la plus efficace du point de vue de la maintenance, il serait malaisé de recréer une base de données volumineuse à partir de ces fichiers. Une base de données de production type, avec par exemple 500 tables, pourrait générer des milliers de fichiers individuels avant que le générateur de schéma ait terminé son travail.

Par conséquent, vous n’allez pas employer l’utilitaire SchemaCollector à cette fin, mais plutôt pour des tâches spécifiques, de portée limitée. Par exemple, dans mon entreprise, j’ai exploité cet outil afin de suivre l’évolution du schéma au fil du temps et de publier le schéma de production pour les développeurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Data - Par John Jakob - Publié le 24 juin 2010