> IoT > Sécurité IoT : des produits pas finis ?

Sécurité IoT : des produits pas finis ?

IoT - Par Tristan Karache - Publié le 22 juin 2015
email

En collaboration avec Sogeti High Tech (filiale de Capgemini spécialisée dans l’ingénierie), Capgemini Consulting dévoile une étude sur la sécurité de l’Internet des Objets.

Sécurité IoT : des produits pas finis ?

 

Réalisée auprès de 100 entreprises et start-up du monde entier, cette enquête révèle que pour seulement 33% des interrogés, l’Internet des Objets peut résister aux cyber-menaces mais aussi que pour 71% des entreprises sondées, cette aspect sécurité influence l’acte d’achats de ces objets. Paradoxalement, alors qu’en 2020 le marché de l’IoT devrait représenter 26 milliards d’unités, les entreprises semblent tarder à mettre en place et à intégrer de véritables solutions pour protéger ces objets…

Confidentialité et sécurité ne sont pas au cœur du processus de fabrication des objets connectés mais constituent de plus en plus une préoccupation pour les consommateurs à cause certainement des évènements récents mis en exergue par les médias. 47% des entreprises n’apportent aucune précision à ce sujet sur leurs produits et lorsqu’elles le font, 90% d’entre elles omettent les clauses de participation et d’exemption de la collecte et du partage des données des consommateurs.

L’enquête révèle ainsi que la priorité n’est pas sur la sécurité mais sur la mise sur le marché de l’objet connecté puisque presque la moitié des entreprises (48%) avouent ne pas mettre l’accent sur cette problématique durant le développement du produit. En interne, 1/5ème fait appel à des experts de la sécurité IoT et 43% augmentent leurs parts de R&D sur la sécurité de l’IoT. Même constat en externe, seul 35% des entreprises effectuent des partenariats avec des sociétés spécialisées sécurité et 28% invitent des « third parties » comme les hackers à identifier les vulnérabilités du projet.

Cependant, pour ces entreprises, les clefs pour la sécurisation de ces objets connectés résident au niveau de l’accès de l’appareil en end-point (60%), du canal de communication (55%) et du déploiement des mises à jour de sécurité à distance sur le device (50%). 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

IoT - Par Tristan Karache - Publié le 22 juin 2015