> Data > SQL Server 2012 : Microsoft casse les idées reçues

SQL Server 2012 : Microsoft casse les idées reçues

Data - Par Guillaume Rameaux - Publié le 21 mai 2012
email

À l’occasion de la première édition des Journées SQL Server, Microsoft a mis les choses au clair concernant l’avenir de sa solution de gestion de bases de données.

SQL Server 2012 : Microsoft casse les idées reçues

Applications critiques, haute disponibilité, sécurité, SQL Server 2012 est prêt à relever tous les défis.

L’événement était très attendu au sein de la communauté SQL Server. Et même plus que les organisateurs ne le pensaient. Alors que ces derniers tablaient sur la venue de 150 à 200 personnes au Campus Microsoft d’Issy-les-Moulineaux, c’est finalement plus de 400 inscriptions qu’a dû gérer le GUSS (Groupe des Utilisateurs francophones de Microsoft SQL Server), organisateur de l’événement. Un beau succès pour la première édition de cet événement consacré à la solution de gestion de bases de données de Microsoft.

L’intérêt est évidemment porté par l’arrivée de SQL Server 2012 et de 170 améliorations et nouvelles fonctionnalités par rapport à SQL Server 2008 R2. La solution a été développée  autour de trois grands axes que sont les applications critiques, la business intelligence et le cloud computing.

AlwaysOn (Haute Disponibilité), Distributed Replay (Sécurité et Administration), Power View (Business Intelligence), Data Quality Service (Enterprise Information Management), Data Tools (Cloud), toutes les innovations qui répondent à ces problématiques ont pu être décortiquées à travers les 23 sessions techniques présentées par les experts de la communauté.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Data - Par Guillaume Rameaux - Publié le 21 mai 2012