> Data > Systnaps « Faire entrer la data dans l’économie circulaire »

Systnaps « Faire entrer la data dans l’économie circulaire »

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 06 mars 2024
email

A l’heure du partage responsable des données, comment développer des territoires intelligents et durables, de nouvelles économies de la fonctionnalité ? Entretien avec Jawaher Allala pour décrypter le sujet.

Systnaps « Faire entrer la data dans l’économie circulaire »

Créé en 2007 par Jawaher Allala, CEO, et Didier Rousseau, CTO, Systnaps est un éditeur français de logiciels, expert de la gouvernance et de la gestion du cycle de vie de la donnée, dans le respect des exigences réglementaires et d’éco-responsabilité.

Quelques mots sur Systnaps et vos offres ?

Nous sommes deux co-fondateurs Didier Rousseau expert de haute voltige en développement, et moi-même. J’occupe le poste de dirigeante de Systnaps en charge de la gestion opérationnelle, des évolutions des solutions, de la vision stratégique et des relations avec les acteurs économiques et publics. Didier Rousseau, avec plus de plus de 30 ans d’expertise technologique, occupe le poste de CTO, père de l’algorithme Dynamic Data Tree Model de Systnaps, et est en charge en tant qu’architecte de la R&D et de l’évolution des solutions.

Nos offres reposent sur notre solution logicielle de Data & Information management intégrée et modulaire dont la structuration embarque nativement les attentes de sécurité et de conformité liées au traitement des données. La solution permet de réduire d’au moins 40% les temps de projets de transformation Data/IA pour un ROI rapide à moindre effort.

Un point marquant à évoquer ?  

Nous consacrons un effort important à l’innovation et l’amélioration continue de nos produits. Qu’il s’agisse de flexibilité, expérience utilisateur, ergonomie, capacité de traitements des données ou sécurité, cela fait partie de notre modèle d’inclure dès la conception l’excellence technologique au cœur de tout ce que nous développons.

Jawaher Allala – CEO Systnaps

Devenir une entreprise agissant pour accompagner la convergence de la transition écologique et la transition énergétique est notre principale préoccupation. Notre solution Data Recycling qui a vocation d’outiller cette démarche, a été labellisée Solar Impulse Efficient Solution en juin 2022 sur la base de trois critères : la faisabilité, l’impact environnemental et la rentabilité.

Revenons sur votre solution Data Recycling, cette plate-forme éco-responsable de recyclage des données. Pourriez-vous nous en dire plus, notamment sur la prise de conscience ?

Les entreprises sont conscientes de l’importance de gérer efficacement leurs données pour répondre aux exigences réglementaires, améliorer leur performance opérationnelle et réduire leur impact environnemental. Mais gérer les données de manière responsable est un défi de taille, qui révèle l’importance de l’éthique de la donnée.

Les sujets de recyclage adressent les biens physiques et matériels mais pas immatériels comme la donnée. Pourtant, la donnée nécessite d’entrer dans un processus de recyclage. En effet, elle peut être perçue comme une ressource, un produit et un actif. Une ressource car elle peut être collectée, utilisée et gérée pour soutenir les activités de l’entreprise. Un produit, car elle peut être vendue ou utilisée pour générer des revenus. Un actif car elle a une valeur financière pour l’entreprise.

Quels sont plus précisément les enjeux et vos engagements ?

Les enjeux sont multiples. Politique, puisque l’enjeu de la donnée est lié à la souveraineté numérique. Economique, la connaissance du patrimoine des données et les échanges stimulent l’innovation, favorisent la croissance et la recherche. Sociétal, les données peuvent être utilisées pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Réglementaire et légal, l’avenir numérique de l’Europe est en jeu, avec la mise en place d’un marché unique des données. Social, les données sont au cœur de la fabrique des territoires intelligents et durables. Technique, avec la gestion et la gouvernance des données dans un contexte multicloud, multi-sources et multiformats. Environnemental enfin. Si les données apportent des bénéfices, elles ont des impacts négatifs sur l’environnement.

Cela nous semble donc naturel de faire entrer la donnée dans l’économie circulaire, avec Data Recycling pour réduire son impact négatif sur l’environnement et la personne.

Côté engagements, notre mission et responsabilité d’acteur du numérique est agir sur deux leviers, à savoir « Réduire » pour une gestion efficiente de la fin du cycle de vie des données, et « Utiliser et Réutiliser » pour éviter la re-collecte ou la duplication inutiles des données. Cette idée séduit les acteurs engagés à agir pour réduire l’empreinte du numérique et à afficher un usage et une exploitation éthique et vertueuse de leurs indicateurs ESG/RSE/RNE.

Un mot sur Data Recycling ?

Notre solution facilite, accélère et maintient la maîtrise et la gestion du cycle de vie des données, et d’espaces de stockage du SI. Avec plus de 250 connecteurs, Data Recycling permet de découvrir les gisements de données, d’identifier celles qui ont de la valeur, de mieux les exploiter et consommer. Ce processus vertueux de gouvernance et de gestion du cycle de vie automatisé des données réduit l’empreinte énergétique, carbone et par rebond spatial des données.

Un mot sur les perspectives pour votre entreprise ? 

Notre solution de recyclage de données est en train de changer la façon dont les entreprises manipulent leurs données. En 2023, nous finalisions notre plateforme, de nombreuses entreprises ayant manifesté leur intérêt. Pour certaines, la mise en place d’un Proof of Value sur leur site est déjà prévue, au préalable à une éventuelle acquisition. Nous sommes uniques du fait de notre algorithme, le DDTM, Dynamic Data Tree Model, qui permet de réaliser un Proof of Value en seulement une journée sur l’environnement d’un client.

Smart DSI N°29

Téléchargez cette ressource

Comment sécuriser une PME avec l’approche par les risques ?

Comment sécuriser une PME avec l’approche par les risques ?

Disposant de moyens financiers et humains contraints, les PME éprouvent des difficultés à mettre en place une véritable stratégie de cybersécurité. Opérateur de services et d’infrastructures, Naitways leur propose une approche pragmatique de sécurité « by design » en priorisant les risques auxquelles elles sont confrontées.

Data - Par Sabine Terrey - Publié le 06 mars 2024